Découvrez une animation qui illustre à quelle vitesse un objet doit être lancé pour aller dans l’espace, depuis chaque planète du système solaire !

Comme nous le savons tous, c’est grâce à la gravitation, responsable de l’attraction terrestre, qu’il nous est possible de vivre sur Terre en étant retenus au sol. Mais cet effet rend également compliqué le fait de quitter la planète ! En effet, les satellites luttent constamment contre la gravité et doivent obtenir la bonne vitesse pour orbiter librement autour de la planète de manière indéfinie, comme la Station spatiale internationale par exemple.

Pour qu’une fusée puisse quitter la planète, elle doit atteindre une vitesse très élevée, qui est appelée vitesse de libération (ou vitesse d’évasion). Il s’agit de la vitesse minimale que doit atteindre un objet pour échapper à l’attraction gravitationnelle d’un astre (que ce soit une planète ou une étoile par exemple) afin de pouvoir s’en éloigner indéfiniment. Pour ce faire et atteindre de telles vitesses, il faut une quantité d’énergie, et donc de carburant, phénoménale. C’est pourquoi les premières fusées, comme Saturn V, ce lanceur géant développé dans les années 1960 par la NASA, étaient aussi grandes : pour pouvoir transporter suffisamment de carburant. Les fusées de SpaceX sont quant à elles un peu plus petites que Saturn V.

La vitesse de libération est d’autant plus importante que la masse de l’astre est importante, et que l’objet est proche de son centre. Une fois qu’un objet a échappé à l’attraction d’une planète, il reste, comme la Terre, soumis à l’attraction du Soleil.

Il faut savoir que les autres planètes de notre système solaire possèdent toutes une force gravitationnelle différente, impliquant donc des vitesses de libération différentes pour chaque planète. Heureusement que nous ne devons pas lancer des fusées à partir de Jupiter par exemple ! En effet, sur Jupiter, il faudrait atteindre une vitesse de 216’720 kilomètres par heure, car la planète est deux fois plus massive que toutes les autres planètes regroupées. Cette vitesse extrême serait donc nécessaire afin que la fusée puisse se libérer de l’attraction gravitationnelle de la planète.

Pour illustrer cela, voici les différentes vitesses de lancement à atteindre pour réussir à quitter chaque planète du Système solaire :

Soit l’équivalent en kilomètres par heure pour chaque planète : Mercure : 15’300 km/h, Vénus : 37’296 km/h, la Terre : 40’284 km/h, Mars : 18’108 km/h, Jupiter : 216’720 km/h, Saturne : 129’924 km/h, Uranus : 76’968 km/h et Neptune : 84’816 km/h. Crédits : Business Insider

Source : NASA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.