Cela fait à peine deux mois que nous vous parlions du lancement d’ASTRO-H , véritable satellite chasseur de trous noirs… Il semblerait malheureusement qu’il ne chasse désormais plus rien du tout. En effet, l’Agence d’exploration spatiale japonaise (JAXA) a expliqué que son satellite avait été physiquement endommagé et rendu muet depuis le 26 mars 2016 par des mouvements anormaux, dus à des erreurs de jugement.

Contact perdu avec ASTRO-H

Le contact a été perdu avec le satellie depuis le 26 mars dernier, seulement un mois après son lancement dans l’espace ! « Nous avons poursuivi les investigations pour connaître les raisons des dysfonctionnements et nous avons cette fois pu en gros établir les faits », a déclaré vendredi dernier un responsable de la JAXA, Saku Tsuneta. « En l’état actuel, nous estimons que les observations auront du mal à être effectuées comme prévu », avait-il déjà admis au début du mois d’avril. Selon les explications données par Takashi Kubota, directeur du programme à la Jaxa « Astro-H a mal analysé sa propre situation et a tenté par erreur de rectifier son attitude, mais il s’est mis à tourner anormalement et a perdu des panneaux solaires et vraisemblablement d’autres morceaux ». La cause initiale semble être un paramétrage erroné, a finalement reconnu la JAXA.

 

Reste-t-il un espoir ?

« ASTRO-H continue de tourner vite. Ses batteries ne sont pas rechargées. Nous ne connaissons pas son état exact, faute de pouvoir dialoguer avec lui, même si à trois reprises nous avons reçu un bref signal. Nous continuons les investigations », a ajouté la JAXA.  « Nous travaillons actuellement pour essayer de garantir une alimentation électrique afin de rétablir une communication », a précisé M. Kubota.

La JAXA garde tout de même espoir et a affirmé la semaine dernière de ne pas avoir l’intention de renoncer à ASTRO-H tant qu’il existe ne serait-ce qu’une chance de recouvrer la communication avec le satellite. Malheureusement, le calendrier initial prévu est désormais jugé illusoire car les observations astronomiques devaient débuter cet été.

satellite télescope trous noirs astro-h

Rappelez-vous, ASTRO-H est tout de même un engin de 14 mètres de long, sur 9 mètres de large et pesant 2,7 tonnes. Crédits : Wikipédia

Ce projet d’un coût de 31 milliards de yens (248 millions d’euros) a été créé pour tenter d’apporter des éléments de réponse à des questions universelles comme : « Quelles sont les lois de la physique dans des conditions extrêmes ? », « Que s’est-il passé au moment de la création de l’univers ? », « Comment les galaxies se sont-elles formées et ont-elles évolué ? », « Comment grandissent les trous noirs et quelle est leur influence aux alentours ? » … mais maintenant que le contact est rompu avec ASTRO-H, nous allons probablement devoir encore patienter avant d’obtenir quelconque réponse.

 

Source : annonce de la JAXA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.