Blue Origin a publié cette semaine les toutes premières images dévoilant l’intérieur de sa capsule New Shepard.

La capsule de l’équipage, se trouvant au sommet de la fusée réutilisable New Shepard, peut accueillir jusqu’à six passagers. Celle-ci prévoit d’atteindre une altitude de 100 kilomètres, soit la zone considérée comme étant la frontière entre l’atmosphère terrestre et l’espace, avant de redescendre sur Terre.

Actuellement, New Shepard a déjà effectué cinq tests avec succès, mais pour l’instant sans aucun passager. Blue Origin pourrait commencer à effectuer des vols de test habités d’ici la fin de l’année.

« Notre programme de test en vol de New Shepard est axé sur la démonstration des performances et de la robustesse du système », explique Jeff Bezos, fondateur de Blue Origin. « En parallèle, nous avons conçu l’intérieur de la capsule dans un but d’ingénierie, sécurité et confort de précision », ajoute-t-il.

La pièce centrale de la capsule est de forme cylindrique, et semble avoir une sorte de console de commandes pour les passagers en son centre : mais il s’agit en fait d’un moteur permettant d’éjecter la capsule hors de la fusée d’appoint en cas d’urgence. L’idée est que, en cas d’anomalie lors de la séquence de lancement, ce moteur puisse éjecter le module contenant les passagers loin de la fusée, et du danger.

Blue Origin nouvelle capsule new shepard intérieur

Crédits : Blue Origin

La capsule présente un atout non négligeable : de grands hublots individuels, qui permettront aux passagers d’observer la Terre de manière unique et spectaculaire. « Chaque siège est situé à côté d’un hublot, les plus grands hublots jamais créés pour un véhicule spatial », explique Jeff Bezos.

Blue Origin nouvelle capsule new shepard intérieur

Crédits : Blue Origin

Selon Blue Origin, les hublots représentent un tiers de la surface de la structure de la capsule et font 108,5 cm de haut pour 72,6 cm de large. Ils sont donc presque trois fois plus grands que les hublots d’un Boeing 747. De plus, à côté de chacun de ces hublots se trouve un écran de visualisation offrant des informations aux voyageurs concernant leur vol.

Blue Origin nouvelle capsule new shepard intérieur

Crédits : Blue Origin

La capsule New Shepard a été nommée d’après Alan Shepard, un astronaute de la NASA qui, en 1961, est devenu le tout premier américain à effectuer un voyage suborbital dans l’espace. La capsule prévoit d’atteindre la ligne Kármán, qui se situe à 100 km au-dessus de la surface de la Terre. Il s’agit de la zone représentant la frontière entre l’atmosphère terrestre et l’espace. Bien entendu, le voyage (de dix minutes) aura un certain coût : le prix d’un billet devrait se situer entre 100’000 et 200’000 $.

Blue Origin prévoit d’exposer une modélisation de la capsule durant le 33e Space Symposium in Colorado Springs qui aura lieu la semaine prochaine. À cette occasion, nous espérons en apprendre davantage sur la capsule, et peut-être également découvrir quand est-ce que Blue Origin prévoit de débuter les vols spatiaux privés.

Source : Blue Origin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.