Plus d’un an après son survol historique de Pluton le 14 juillet 2015, nous vous proposons un bilan des plus belles découvertes de la sonde New Horizons ! En ce moment même, elle poursuit sa route en direction d’un autre objet de la ceinture de Kuiper, bien au-delà de Neptune.

Le 14 juillet 2015 restera toujours un très grand moment dans l’histoire de l’exploration de notre Système Solaire. En effet, c’était pour la première fois que Pluton fut approchée par la sonde New Horizons qui effectuait des mesures et photographiait la planète naine, ainsi que ses satellites. L’année dernière, nous découvrions donc enfin le vrai visage de Pluton !

pluton planète système solaire découverte océan new horizons satellite

Image composite de New Horizons. Nous pouvons constater ici les différentes caractéristiques physiques des deux grands corps de ce système binaire : Pluton (en bas) et Charon (en haut). La planète naine possède de nombreux reliefs, témoignant d’une dynamique insoupçonnée jusqu’à la visite de la sonde, le 14 juillet 2015 ! Crédits : NASA/SwRI/JHUAPL

« New Horizons n’a pas fait qu’achever l’ère de la première reconnaissance des planètes », a déclaré Jim Green, directeur des sciences planétaires à la NASA, concernant le premier anniversaire de cette visite historique. « La mission a aussi intrigué et inspiré. Qui savait que Pluton avait un cœur ? Même aujourd’hui, New Horizons capte notre imagination, ranime notre curiosité, et nous rappelle ce qui est possible. », ajoute-t-il.

 

Encore 20 % des données à transmettre et pleins d’autres surprises à venir !

C’est donc plus d’un an plus tard que 80% des images en haute résolution de Pluton, située à environ 5 milliards de kilomètres de la Terre, nous ont été transmises. Nous pouvons encore nous réjouir des 20% restants !

Aujourd’hui, New Horizons fonce vers un nouvel horizon (oui). Un autre objet de Kuiper, plus précisément 2014 MU69, qu’il devrait atteindre en janvier 2019. Depuis qu’elle a rendu visite à Pluton, la sonde a encore parcouru quelques 300 millions de kilomètres (soit environ 2 fois la distance entre la Terre et le Soleil!).

atmosphère bleue pluton système solaire planète découverte océan eau glace new horizons

Avec un survol à 12’500 km de la surface de Pluton, l’instrument Ralph/MVIC (Multispectral Visible Imaging Camera) à pu l’imager de la sorte, en contre-jour. Nous pouvons constater que son ciel est bleu ! Crédits : NASA/SwRI/JHUAPL

 

Découvertes sur l’incroyable Pluton

« Il ne nous a pas fallu longtemps pour réaliser que Pluton était quelque chose de spécial, ne ressemblant à rien de ce nous ayons pu nous attendre », annonce Hal Weaver du JHUAPL (Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory), situé au nord de Washington. En effet, dans un premier temps, toute l’équipe a été « surprise par la beauté et la complexité de Pluton et de ses lunes ». C’est le premier élément étonnant qu’a cité le directeur scientifique de la mission, Alan Stern, du SwRI (Southwest Research Institute), au Texas. Voici donc les neuf autres découvertes les plus importantes concernant Pluton qu’à listé la NASA :

  • L’activité à la surface de Pluton et la jeunesse de certains de ses terrains (en témoignent les superbes images de la moitié gauche du Coeur, la plaine baptisée Spoutnik et de ses bords…). « Pluton est simplement incroyable ».
  • Les brumes atmosphériques et la vitesse d’échappement de son atmosphère est plus faible que celle prévue par les modèles.
  • La solidification de l’océan interne de Charon, trahie par la trace visible sur équateur (Pluton pourrait aussi avoir un océan interne de glace).
  • La datation des petits satellites corroborant l’hypothèse qu’ils soient tous des débris résiduels d’une collision de Pluton avec un gros objet de la ceinture de Kuiper.
  • Du jamais vu ailleurs, la sombre calotte polaire de Charon, vraisemblablement saupoudrée par des matériaux échappés de Pluton.
  • La plaine de Spoutnik située sur la planète, est le plus grand glacier du Système solaire.
  • Un phénomène observé sur la Terre, Mars et Titan, a également été constaté sur Pluton : la pression atmosphérique était différente par le passé (impliquant des écoulements ou des réservoirs statiques de liquides dans la planète).
  • Pluton possède cinq satellites.
  • Et pour terminer, l’atmosphère de Pluton est bleue.

En plus de tous ces éléments, il reste encore bien des surprises qui attendent les chercheurs !

Source : NASA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.