Le directeur de SpaceX et de Tesla, Elon Musk, a progressé dans le développement de ce qu’il appelle la Boring Company, se référant aux tunneliers.

En janvier 2016, lors d’une conférence concernant le concours Hyperloop Pod, Musk mettait en lumière l’optique d’une entreprise qui pourrait alléger le trafic, grâce à l’utilisation de tunnels souterrains. Une année plus tard, Musk mentionnait que la construction d’un tunnel pourrait commencer à Los Angeles avant la fin du mois de février. Et effectivement, la nouvelle foreuse a commencé à creuser un tunnel le week-end dernier.

Bien que pour l’instant, la machine n’ait créé qu’un « gros trou », l’équipe prévoit bel et bien de construire un tunnel à part entière. Musk n’a pas dévoilé beaucoup d’informations quant à la manière dont le tunnel fonctionnera, mais l’Hyperloop pourrait être impliqué. En tout cas, Musk n’a pas nié cette possibilité.

Dans le tweet ci-dessous, un utilisateur lui demande s’il prévoit de combiner l’Hyperloop et les tunnels afin d’entamer une véritable révolution des transports : Musk a simplement répondu, « peut-être ».

Sur la photo ci-dessous, découvrez en partie le tunnelier d’Elon Musk.

Bien que des tunneliers existent déjà, l’entreprise de Musk serait unique car les machines sont plus rapides, et accéléreraient le processus de forage de manière significative par rapport aux méthodes conventionnelles. Si la machine de Musk peut effectivement rendre la réalisation des tunnels plus simple et plus rapide, alors une sorte de transit souterrain pourrait également devenir une solution plus populaire pour alléger le trafic.

Ces tunnels pourraient apporter une solution concernant la circulation saturée, en particulier dans les zones urbaines, ainsi qu’une possibilité de transport entre les bâtiments. Par contre, il faut savoir que Musk a expliqué ne pas être sérieux quant au fait de nommer sa nouvelle entité « Boring Company ».

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mission de Tesla, qui vise à atténuer le trafic qui à son tour, permettra de réduire la consommation de carburant ainsi que les émissions. Si les résultats sont concluants, cette machine pourrait également servir pour la mission de SpaceX visant à préparer l’installation d’une colonie sur Mars. Une affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.