Elon Musk souhaite envoyer un million de personnes sur Mars avant qu’un événement apocalyptique ne détruise la Terre et ses habitants. Il souhaite que le voyage soit abordable pour tous ceux qui souhaitant faire le voyage : soit environ 200’000 $ par personne.

Dans cette optique, le directeur de SpaceX a présenté son plan pour coloniser Mars le 27 septembre dernier et a notamment expliqué ce qu’était le transport interplanétaire (ITS) et comment il fonctionnerait. Pourtant, sa présentation au Congrès international astronomique (IAC) au Mexique, n’a qu’effleuré la surface de ce projet.

Dimanche dernier, Elon Musk s’est connecté sur Reddit afin de répondre à certaines questions. Durant cette session de questions-réponses, l’utilisateur El-Psy-Kangaroo a posé des questions à Musk concernant les opérations de ravitaillement (sachant que le vaisseau n’aura pas assez de carburant pour revenir sur Terre). Musk a répondu à sa question, en dévoilant un plan précis de 4 étapes.

Voici donc les 4 étapes prévues par Elon Musk concernant la mission de SpaceX pour coloniser Mars :

1. Effectuer une mission de reconnaissance

« Envoyer (le vaisseau) Dragon en mission de reconnaissance juste pour nous assurer que nous savons comment atterrir sans créer de cratère, puis, déterminer la meilleure manière d’obtenir de l’eau grâce à la réaction de Sabatier », a expliqué Musk. (À savoir que l’on peut créer de l’eau ou du méthane grâce à la réaction de Sabatier). C’était en avril 2016 que SpaceX annonçait que le vaisseau Dragon serait envoyé sur mars en 2018 si tout se passait comme prévu.

« Ces missions aideront à démontrer quel type de technologies sont nécessaires afin de faire atterrir de gros vaisseaux sur Mars. Les missions du vaisseau Dragon Rouge vont également nous aider à nous informer sur l’architecture de colonisation martienne », explique SpaceX.

Durant la présentation de Musk le 27 septembre dernier, l’entreprise n’a en effet que peu parlé de ces éléments : « Nous souhaitons établir une cadence de départ (des vaisseaux) régulière, il y aura toujours un vol au départ ou un train en gare. Nous allons envoyer un vaisseau Dragon de manière régulière sur Mars, avec du ravitaillement ».

Mais avant que Musk ne se connecte sur Reddit et réponde à certaines questions, nous ne savions pas de quel type de ravitaillement il s’agissait, ou quoi que ce soit d’autre qui serait envoyé sur Mars. À présent, nous savons qu’il s’agira surement d’eau, de robots, ainsi que des dispositifs capables de générer de l’eau et du méthane via la réaction de Sabatier (dans l’optique d’utiliser le méthane comme combustible). « Mars est parfaite pour cela : la planète possède une atmosphère de CO2 et de la glace d’eau dans le sol. Avec de l’H2O et du CO2, vous pouvez créer du méthane (CH4) et de l’oxygène (O2) », expliquait Musk en septembre dernier.

2. Créer une grande usine à carburant

« Le vaisseau Heart of Gold (cœur d’or) volera vers Mars avec à son bord uniquement des équipements adéquats pour construire l’usine à carburant », a expliqué Musk. Une fois que SpaceX maitrisera « comment atterrir sans créer de cratère » sur Mars, le but sera de construire de toutes pièces une véritable usine à carburant.

En effet, le premier vaisseau spatial de Musk, Heart of Gold (nommé d’après le navire dans la célèbre série de science-fiction Le Guide du Voyageur Galactique), déposera ces outils et les divers composants pour une future mission. La raison ? Les vaisseaux ITS n’auront pas assez de carburant pour retourner sur Terre.

« Ce serait plutôt absurde d’essayer de construire une ville sur Mars si le vaisseau ne pourrait que rester sur Mars, sans pouvoir retourner sur Terre. Il y aurait un énorme cimetière de vaisseaux sur la planète rouge. Si vous souhaitez vraiment construire quelque chose sur cette planète, il faut que les vaisseaux puissent revenir sur la nôtre. », expliquait Musk en septembre dernier.

3. Une mission avant gardiste avec un équipage

Ensuite, il faudra « une première mission avec un équipage, possédant un équipement rudimentaire de base pour compléter l’usine à carburant », explique Musk. Si le premier groupe de volontaires qui ira sur Mars souhaitera terminer la construction de l’usine à carburant pour rentrer sur Terre, il faudra dans un premier construire un habitat, lui amener de l’énergie, respirer, cultiver des aliments, recycler l’eau, et bien plus encore…

Ce type de challenge occupe l’esprit de nombreux scientifiques à travers le monde depuis bien plus de 50 ans ! Mais Musk a son idée sur la question : « Les premiers colons martiens vivront sous des dômes de verre géants et utiliserons des robots miniers pour les aider à étendre leurs maisons ». Le nom de cette première colonie ?  « Mars Base Alpha », a annoncé Musk sur Reddit. Découvrez la suite de l’article à la page suivante !

Préc.1 sur 2Suiv.
(article sur plusieurs pages)

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.