Un orbe de lumière spectaculaire a été vu au-dessus de la Sibérie jeudi soir dernier et a suscité de vives réactions, parfois même la crainte d’une invasion extraterrestre. Mais grâce aux physiciens, nous avons maintenant une explication quant à l’apparition de cet orbe mystérieux.

Ce spectacle lumineux qui était visible sur une grande partie du nord de la Sibérie, a été observé par de nombreuses personnes dans la région de Yamalo-Nenets. Parmi ces personnes se trouvaient également des photographes qui étaient sur place pour photographier d’autres phénomènes lumineux, les aurores boréales. « J’ai été surpris pendant quelques minutes au début, ne comprenant pas ce qui se passait. La boule lumineuse est sortie de derrière les arbres et s’est déplacée dans ma direction », a déclaré le photographe Sergey Anisimov.

Une fois l’orbe lumineux dissipé, Anisimov est retourné chez lui, où les enfants de la ville avaient leurs propres idées sur ce qui se passait : « Les enfants (âgés de 5-6 ans) marchant dans la cour ont commencé à me raconter avec émotion un phénomène inhabituel, en utilisant les mots « aliens » et « portail vers une autre dimension » ainsi que d’autres termes similaires », a déclaré Anisimov.

orbe lumineux mysterieux ciel aurore syberie missile tirs

Crédits : Alexey Yakovlev/The Siberian Times/Twitter

Mais ce n’était pas seulement les enfants qui pensaient que cette apparition annonçait quelque chose de mystérieux et de terrible. « Je suis sorti fumer une cigarette et je pensais que c’était la fin du monde », a déclaré un local, tandis qu’un autre a commenté : « C’est une lacune dans le continuum spatio-temporel ».

Bien que ces craintes soient totalement compréhensibles au vu de l’apparence de ce spectacle étrange, il ne s’agit pas d’une invasion extraterrestre, ni de la fin du monde. En réalité, l’orbe incandescent était en fait un sous-produit des tests de missiles russes, qui étaient menés dans la région durant cette période.

orbe lumineux missiles tests essais nocture aurore

Crédits : Sergey Anisimov

Selon une information du ministère russe de la Défense, ces essais ont impliqué le tir d’un missile balistique intercontinental de type Topol à partir de Plesetsk, vers l’aire de tir de Kura à Kamtchatka, ainsi que trois autres exercices de missiles balistiques tirés à partir de deux sous-marins nucléaires.

« Il s’agissait en effet de tests de missiles », a déclaré l’astrophysicien Jonathan McDowell du Centre d’astrophysique Harvard-Smithsonian. « Quatre missiles balistiques ont été lancés et au moins l’un d’eux a été largement observé. Il n’y a aucun doute quant à la correspondance de ces observations avec les essais de missiles », a-t-il ajouté.

Les scientifiques pensent que c’est la fusée Topol qui a généré l’orbe lumineux que la population locale a pu observer dans le ciel, résultat aléatoire produit par le panache de l’échappement du missile, coïncidant avec la lumière des rayons du soleil. « Les gaz s’échappant de la fusée se dilatent dans une grande bulle de plusieurs dizaines de kilomètres. Et si la lumière du soleil l’éclaire correctement, alors cette bulle peut être visible », explique McDowell.

Autrement dit, si les essais de missiles avaient été effectués quelques heures plus tard, il est très probable que les orbes lumineux n’aient jamais été observables par la population, car les rayons du soleil n’auraient pas heurté les gaz d’échappement de la fusée. Mais comme le Soleil et la fusée coïncidaient parfaitement, les gens se sont laissés emporter par leur imagination : portails dimensionnels, extraterrestres, rupture de l’espace-temps, etc… Et ceci est compréhensible dans une certaine mesure, étant donné qu’il n’est absolument pas habituel d’observer de tels « nuages lumineux », se déplaçant à des altitudes aussi extrêmes.

Sources : The Siberian Times, Russian News Agency

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
Share