Voici une animation expliquant de manière simple le fonctionnement de l’immunité de communauté.

Tout d’abord, qu’est-ce que l’immunité de communauté ? Également appelée « immunité grégaire », ou encore « immunité collective », il s’agit d’un phénomène par lequel la propagation d’une maladie contagieuse peut être enrayée dans une population, si un certain pourcentage des individus sont immunisés, (par exemple par la vaccination). En effet, plus le taux de personnes immunisées augmente et plus le risque pour une personne non-immunisée de rencontrer un malade et de contracter sa maladie, diminuent, ce qui est logique.

C’est notamment pour cela qu’une question revient souvent : « Mais si les personnes autour de moi sont vaccinés, pourquoi est-ce si important pour moi de me faire vacciner ? ». Et la réponse n’est pas si simple, car les raisons qui font que cette personne devrait se faire vacciner, et les raisons qui pourraient la pousser à ne pas le faire, concernent le même sujet : l’immunité collective.

Un utilisateur de Reddit, de son pseudonyme theotheredmund, a réalisé une animation qui illustre de manière simple et précise le fonctionnement de l’immunité grégaire.

How Herd Immunity Works

Dans l’animation ci-dessus, le rouge représente un agent pathogène envahisseur. Vous pouvez facilement constater que plus il y a de personnes vaccinées contre le pathogène au sein d’une communauté, plus il est difficile pour l’agent pathogène de se propager.

En gros, l’idée fondamentale de l’immunité collective est que si une quantité suffisante de personnes sont vaccinées contre une maladie spécifique, cela pourra établir une sorte de protection contre ladite maladie, pour celles et ceux qui ne sont pas immunisées.

Mais il existe un élément plus important encore : cela permet de créer une protection pour les personnes qui ne peuvent simplement pas se faire vacciner, comme par exemple les nouveau-nés, les personnes atteintes du VIH, ou celles qui subissent des chimiothérapies. « Vous pouvez le voir dans l’image, des faibles taux de vaccination mènent à la contamination de tout le monde », explique theotheredmund sur Reddit. « Des taux (de vaccination) moyens ralentissent la propagation de la maladie, mais cela ne propose pas une protection robuste pour les personnes non vaccinées. Par contre, dès qu’il y a un taux assez élevé, la propagation de la maladie est bloquée efficacement. Elle ne peut pas se répandre assez rapidement car elle rencontre trop de personnes vaccinées, et de ce fait la majorité de la population (y compris les personnes non vaccinées) sont protégées », continue-t-il.

Cette animation de qualité a été réalisée à l’aide du langage de programmation R : un langage informatique dédié aux statistiques et à la science des données. Il ne s’agit donc pas de données réelles qui ont été modélisées. Les pourcentages et les données de cette animation se basent sur l’efficacité réelle de l’immunité collective, concernant certaines maladies exposées dans un article publié dans l’Epidemiologic Review en 1993. « Le projet simule des données, qui ne sont pas réelles, pour expliquer le concept de l’immunité collective », explique theotheredmund sur Reddit.

Sources : theotheredmund/Reddit (1 & 2)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.