L’entreprise spatiale américaine Blue Origin de Jeff Bezos (PDG d’Amazon également), a présenté son nouveau lanceur baptisé « New Glenn ». Ce dernier sera décliné en deux versions et après son lancement, il s’agira du plus grand des lanceurs actuellement en service.

La conquête spatiale est pleine de rebondissements. En effet, Jeff Bezos a dévoilé « la prochaine étape » de Blue Origin. Alors que SpaceX enchaînait les réussites durant cette année, l’entreprise est actuellement clouée au sol à cause d’une explosion du Falcon 9 sur son pas de tir (les causes précises ne sont toujours pas déterminées). La prochaine étape de Blue Origin consiste donc en une fusée réutilisable, nommée New Glenn et qui est capable d’envoyer des satellites en orbite autour de la Terre. Elle vient de ce fait se placer en tant que concurrent direct de SpaceX.

Dévoilé le lundi 12 septembre dernier, le nom du futur lanceur de Blue Origin est un hommage au tout premier astronaute américain à avoir effectué un survol de la Terre en orbite. Les deux versions différentes de New Glenn possèdent des dimensions tout simplement colossales : 7 mètres de diamètre et 82 mètres de haut pour sa version « légère » à deux étages, et jusqu’à plus de 95 mètres de haut pour la version « lourde » à trois étages. À savoir qu’Ariane 5, le plus gros lanceur européen, atteint quant à lui les 55 mètres de haut « seulement ».

new glen blue origin fusée réutilisable

Comparaison de la taille des lanceurs New Glenn par rapport à celle des différents lanceurs existants. Crédit : Jeff Bezos/Blue Origin

La fusée spatiale est capable d’envoyer des charges utiles dans l’espace. Contrairement à Falcon 9, celle-ci dispose d’un premier étage réutilisable (l’entreprise compte récupérer et réutiliser ce premier étage, après chaque lancement). Du point de vue de sa taille, seule la fusée Saturn V rivalise avec New Glenn. Ce lanceur est le plus gros jamais construit et avait été utilisé dans les années 1960 pour amener les premiers hommes sur la lune. Puis, elle fut retirée du service en 1973. « Nous avons l’intention de faire voler New Glenn pour la première fois à la fin de cette décennie, avec un lancement historique depuis le complexe 36 de Cap Canaveral en Floride », annonce Jeff Bezos, PDG de Blue Origin.

Nous pouvons constater que le premier étage serait à lui seul plus grand qu’Ariane 5 au complet… Celui-ci peut recevoir un second ainsi qu’un troisième étage. En hauteur, la version 2 étages de New Glenn dépasse les fusées Falcon 9 et Delta IV, tandis que la version 3 étages s’approche de Saturn V, le lanceur géant de la NASA. De plus, le directeur de Blue Origin explique que la fusée sera propulsée par 7 moteurs BE-4 (un moteur développé en interne dont un vol d’essai devrait avoir lieu en 2017).

BE-4 engine blue origin

Tests des moteurs BE-4. Crédit : Blue Origin

Jusque-là, Blue Origin se contentait d’envoyer ses lanceurs à 100 km d’altitude (frontière symbolique entre l’atmosphère terrestre et l’espace), mais dès à présent il s’agit de passer au stade supérieur (littéralement), en se donnant les moyens de s’attaquer au marché des satellites commerciaux, ou encore du ravitaillement de la station spatiale internationale par exemple.

 Sources : NasaSpaceFlightBE-4 (Blue Origin)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.