Aujourd’hui est le jour où vous pouvez faire la différence pour le monde de la physique : ce 30 novembre 2016, des chercheurs ont besoin de la participation des personnes du monde entier pour réaliser une des plus grandes expériences de physique quantique au monde, en testant les lois de la mécanique quantique.

L’expérience, qui est menée par 12 laboratoires différents à travers le monde, testera l’idée d’Albert Einstein concernant le principe de réalisme local (qui est la combinaison du principe de la localité avec la prétention que tous les objets doivent objectivement avoir leurs propriétés déjà avant que ces propriétés soient observées), un des principes fondamentaux de la mécanique quantique. Tout ce que vous avez à faire pour aider les chercheurs est de jouer à un jeu en ligne, pour la science.

Alors, quels seront les résultats de vos efforts ? En gros, le réalisme local tente de surmonter ce qu’Einstein appelait « l’action effrayante à distance », qui décrit les effets étranges de la mécanique quantique, lorsque deux particules interagissent instantanément à une certaine distance : il s’agit du phénomène d’intrication quantique.

En mécanique quantique il y a deux choses principales à garder en tête. Premièrement, les particules n’ont pas de valeur distincte avant d’être mesurées. Et deuxièmement, lorsque deux particules sont intriquées, l’une d’entre elle va immédiatement influer sur la seconde, peu importe la distance physique les séparant.

Einstein n’aimait pas ce fait, car en théorie, cela semble contredire la vitesse de la lumière. Il propose donc l’idée du principe de réalisme local, qui suppose qu’une particule doit objectivement avoir une valeur préexistante pour toute mesure possible. De cette manière, l’information ne se déplace pas réellement plus vite que la vitesse de la lumière entre deux particules intriquées.

Depuis, les chercheurs ont élaboré un test mesurant si oui ou non les informations voyagent réellement entre deux particules intriquées : il s’agit de tests sur les inégalités de Bell. Si les résultats de ces tests violent les inégalités de Bell, cela signifie que la mécanique quantique enfreint les principes de localité et/ou du réalisme, et l’idée du réalisme local d’Einstein ne pourrait donc pas être correcte.

Cette nouvelle expérience proposée à l’échelle mondiale, vise à répondre à cette question, en utilisant une énorme quantité de données aléatoires, générées par les utilisateurs, et ce afin de tester les inégalités de Bell. Les chercheurs vous proposent de participer au « GROS Test Bell : une expérience quantique mondiale alimentée par le hasard humain », et ils vont effectuer une série de tests d’inégalité de Bell à travers le monde, contrôlés par les décisions humaines, prises par des participants volontaires (qu’ils appellent les Bellsters) : il s’agit donc de vous, si vous choisissez d’y participer.

Afin de générer assez de données pour effectuer les tests, l’expérience requiert la participation d’au moins 30’000 personnes à travers le monde. Pour ce faire, il faut jouer à un jeu interactif où vous devrez introduire des séquences les plus aléatoires possibles de 0 et de 1. Les séquences que vous générez dans votre jeu détermineront l’ordre de mesure des particules quantiques intriquées dans chaque laboratoire à travers le monde.

Le jeu est bien entendu gratuit et accessible pour tous, la seule chose dont vous avez besoin est d’une connexion Internet. Si vous réussissez tous les niveaux, vous aurez généré assez de séquences d’informations aléatoires pour aider les scientifiques à compléter leur test sur les inégalités de Bell.

Cliquez ICI pour participer !

VIDÉO (anglais) : Le grand test Big Bell !

Une réponse

  1. Grunberg

    Je pense que l’approche de la compréhension est fausse c’est comme comparer un train et un avion la lumière est le déplacement d’une onde dont la vitesse depend du milieu dans lequel baigne l’onde. Alors que la physique quantique correspond a un tout une seule entité si une particule vibre de telle façon dans ce tout l’autre particule identique vibre de la meme façon en meme temps. Si je reçois une info sonore le son vient jusqu’à mon oreille mais si je me fais mal mon corps a mal partout immédiatement Grunberg Georges

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.