Les spécialistes s’en doutaient depuis fort longtemps et voici maintenant que leur doute laisse gentiment place à la certitude suite à cette découverte pour le moins intéressante !

L’atmosphère martienne aurait bel et bien été, littéralement, balayée par le Soleil. Du moins, c’est ce que nous révèlent les mesures effectuées par la sonde américaine Maven, ayant du coup accompli sa mission. Située à 150km seulement du sol de Mars, la sonde est parvenue à mesurer les éléments permettant de déduire comment l’atmosphère a été détruite dans le passé.

Le Soleil aurait ainsi éradiquée toutes traces d’eau sous forme liquide, tout effet de serre et toute température vivable par un simple coup de soleil (jeu de mots au score médiocre). Cette « catastrophe » cosmique vieille comme Mars aurait donc transformé cette planète en un lieu dépourvu de toute atmosphère.

Pour les spécialistes, cette découverte ressemble plus à une confirmation qu’à autre chose. En effet, leurs précédentes études démontraient que Mars se serait vue abandonnée par son atmosphère il y’a 4,1 milliards d’années, lorsque le coeur de la planète rouge se serait progressivement refroidi. Cela aurait eu comme effet de stopper son champ magnétique, indispensable à la préservation d’une atmosphère. Une fois dépourvue de son manteau naturel, une planète se retrouve à la merci de flots de particules énergétiques puissantes, émises par le Soleil. Afin de valider cette théorie, une solution est d’observer un phénomène similaire et de mesurer son impact. C’est exactement ce qu’a fait Maven.

 

Maven et la bulle de plasma

L’arrivée d’une bulle de plasma solaire (éjection de masse coronale) ayant été prévue pour le 8 mars 2015, les chercheurs s’étaient alors pressés de faire suivre ce phénomène par Maven afin de mesurer son impact sur la planète. Les conditions ayant régné il y’a plus de 4 milliards d’années étaient alors à portée de nos instruments. Il aurait ainsi été découvert par l’équipe de recherche, que sous l’influence d’une telle éjection solaire, l’érosion de l’atmosphère est augmentée d’un facteur 10 à 100 ! Bien que les calculs statistiques ayant permis de le relever soient pour le moment modestement alimentés, il n’est selon eux qu’une question de temps avant de confirmer une fois pour toute que la pauvre planète ait bel et bien été anéantie par notre étoile !

 

Une belle simulation 3D nous le démontre

vent-solaire-mars

Vent solaire sur mars. Nasa.gov

Sur l’image ci-dessus, représentant une simulation virtuelle du phénomène agressif, on peut voir le vent solaire arriver depuis la gauche (les couleurs représentent les variations de vitesse). Celui-ci aurait alors éjecté les particules de son atmosphère (haute atmosphere) dans l’espace, il y’a 4 milliards d’années.

 

Ci-dessous, rien que pour vous, la simulation complète en vidéo !

(Tirée de Nasa.gov)
Image de couverture : Nasa.gov

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
Share