La sonde Juno de la NASA a pris de nouvelles images exceptionnelles de Jupiter. Juno a été lancée en août 2011 et a mis cinq ans pour atteindre Jupiter et s’installer en orbite. La géante gazeuse se situe à 670 millions de kilomètres de la Terre.

Jusqu’à présent, la sonde a photographié les pôles de Jupiter, détecté des formations de nuages étranges, des aurores mystérieuses et scanné profondément les sommets épais de la planète.

La NASA avait prévu de déclencher les propulseurs de Juno en octobre 2017 pour augmenter la fréquence des survols (un survol toutes les deux semaines au lieu de tous les 53,5 jours) mais un incident avec les vannes du moteur a saboté l’opération. De ce fait, les manœuvres ont lieu une fois tous les deux mois environ.

La sonde Juno a terminé la cinquième manœuvre le 27 mars dernier, fournissant un tout nouveau lot de données et de nouvelles images spectaculaires de la planète gazeuse.

À présent, les astronomes amateurs commencent à transformer les photos en niveau de gris et non transformées en images en couleur. Nous vous laissons découvrir certains de ces clichés, obtenus à partir du cinquième survol de Jupiter par Juno.

La nouvelle image ci-dessous, a été traitée par l’astronome amateur Roman Tkachenko, et montre le pôle Nord de Jupiter :

Crédits : NASA/SwRI/MSSS/Roman Tkachenko

Une autre personne a utilisé la même image de base pour mettre en lumière les détails de la planète grâce à une coloration verte :

Crédits : NASA/SwRI/MSSS/

Ci-dessous, un gros plan sur les nuages gazeux de Jupiter :

astronome amateur jupiter pole nord-min

Crédits : NASA/SwRI/MSSS/Daiwensai-33

L’image ci-dessous, mise en place par Gervasio Robles, est une fusion de trois images provenant des derniers survols de la sonde, permettant de révéler le pôle sud de la géante gazeuse :

astronome amateur jupiter pole nord-min

Crédits : NASA/SwRI/MSSS/Gervasio Robles

Jason Major quant à lui, a transformé les nouvelles données de la sonde Juno en une courte animation montrant le pôle Nord de Jupiter :


Les astronomes amateurs en ont également profité pour retoucher d’anciennes images de Juno, prises lors de survols précédents. Ces images sont toutes issues du quatrième survol, datant du 2 février 2016 :

astronome amateur jupiter pole nord-min

Crédits : NASA/SwRI/MSSS/Uriel

astronome amateur jupiter pole nord-min

Crédits : NASA/SwRI/MSSS/Uriel

astronome amateur jupiter pole nord-min

Crédits : NASA/SwRI/MSSS/Shawn Handran

astronome amateur jupiter pole nord-min

Crédits : NASA/SwRI/MSSS/Geoff Pritchard

Et puis il y a Gerald Eichstädt, qui a fusionné toutes les images du cinquième survol de Juno, pour en faire une animation montrant le point de vue de la sonde lors de son voyage au-dessus de la planète :

Le prochain survol de la sonde Juno au-dessus de Jupiter devrait avoir lieu autour du 19 mai prochain. Mais cette dernière ne restera pas éternellement auprès de la géante gazeuse. La NASA prévoit de, littéralement, plonger le vaisseau dans les nuages de Jupiter en 2018 ou en 2019. Cette manœuvre a pour but d’empêcher de répandre de quelconques bactéries provenant de la planète Terre sur les lunes gelées de Jupiter, telles qu’Europe et Ganymède.

L’équipe scientifique de la mission Juno continue d’analyser les données collectées lors des survols précédents : ils ont notamment découvert que les champs magnétiques de Jupiter sont bien plus complexes qu’on ne le pensait à l’origine, et que les zones formant les nuages distinctifs de la planète s’étendent profondément dans son intérieur.

Au cours de sa mission d’exploration, Juno sonde sous les nuages obscurs de Jupiter et étudie ses aurores pour en découvrir davantage sur les origines, la structure, l’atmosphère et la magnétosphère de la planète. Des articles actuellement en cours d’évaluation par les pairs, démontrant des résultats scientifiques plus approfondis des premiers vols de Juno, devraient être publiés au cours des prochains mois.

Sources : Mission Juno, NASA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
Share