SpaceX est de retour ! La société a lancé avec succès, samedi 14 janvier 2017,  sa fusée Falcon 9 transportant 10 petits satellites de communication de la société Iridium. Le premier lancement depuis l’explosion de septembre 2016.

SpaceX a lancé samedi avec succès sa première fusée depuis l’explosion ayant eu lieu en septembre 2016, déployant de ce fait 10 satellites dans l’espace, puis a fait atterrir la partie réutilisable de la fusée sur une barge flottante dans l’océan Pacifique. En effet, depuis l’accident survenu le 1er septembre 2016, la flotte entière de SpaceX avait été mise à terre pendant qu’une enquête officielle examinait ce qui aurait pu causer une telle explosion. L’entreprise a finalement déterminé que l’explosion avait résulté d’une défaillance d’un conteneur d’hélium sous pression. L’explosion avait alors non seulement détruit le lanceur, mais également un satellite de la société israélienne Spacecom. SpaceX a désormais changé son processus de ravitaillement pour empêcher ce genre de problèmes à l’avenir.

Heureusement, samedi dernier, tout s’est bien déroulé. « La mission se présente bien. La fusée est stable », a posté Elon Musk, fondateur de SpaceX, sur Twitter durant le lancement.

Ci-dessous, le lancement complet en vidéo. Vous pouvez y voir de nombreuses manœuvres pré- et post-lancement. Le lancement en lui-même commence vers 18 minutes et 30 secondes. Peu après, le second étage de la fusée se détache (celui chargé de placer les satellites en orbite) et c’est ensuite vers les 26 minutes, que la partie réutilisable de la fusée (le premier étage) se pose sur la plateforme au milieu de l’océan Pacifique.

Mission Iridium-1, vidéo de lancement complète :

Ci-dessous, le point de vue de la fusée lors de son atterrissage sur la plateforme. En récupérant la partie la plus coûteuse du lanceur, SpaceX peut réduire considérablement les coûts de mise en orbite d’une fusée, estimés à 62 millions de dollars par lancement. Ce premier lancement de SpaceX après l’explosion était initialement prévu pour le 9 janvier, mais a été reporté en raison des conditions météorologiques.


Lors de ce dernier lancement, le deuxième étage de la fusée Falcon 9 a transporté 10 satellites en orbite terrestre basse pour la société de télécommunications Iridium. Il s’agit là uniquement de l’un des quelques 70 autres lancements que prévoit d’effectuer SpaceX grâce à ses fusées réutilisables. Certaines de ces fusées emporteront également des cargaisons  pour ravitailler la Station spatiale internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
Share