La société américaine annonce l’arrivée, à la fin du mois, de la première flotte de véhicules autonomes ! Voici comment fonctionnera ce service, qui pour le moment reste expérimental.

Alors que Google, Tesla, Apple et d’autres poids lourds de l’automobile travaillent plus ou moins secrètement depuis des années au développement de voitures autonomes avec que peu d’innovations importantes, Uber surpasse tout le monde de façon surprenante en annonçant le lancement d’une flotte de taxis Uber entièrement autonomes.

Location sans conducteur

Vous avez bien lu : la prochaine voiture Uber qui viendra vous chercher à l’aéroport ou à la gare pourrait bel et bien être sans chauffeur. Le service sera lancé à la fin du mois sur une base expérimentale dans la ville américaine de Pittsburgh.

Les véhicules choisis pour les essais sont des Volvo SUV équipés de tout ce dont il est nécessaire pour permettre des trajets entièrement autonomes. À bord du véhicule, un technicien sera par contre toujours présent durant cette phase expérimentale, ceci afin de pouvoir intervenir en cas de besoin. Un assistant supplémentaire sera également chargé de prendre note de tout ce qui se passera durant le trajet.

La flotte robotisée sera composée de 90 voitures et celui qui réservera une course en ayant la chance de se voir attribuer un de ces véhicules, ne sera même pas tenu de payer le voyage, offert par la société. L’annonce inattendue a été faite le 18 Août par Bloomberg, plus précisément par Travis Kalanick, PDG de la société Uber.

Pourquoi réinventer la roue ?

Contrairement à d’autres sociétés, Uber a choisi de ne pas développer en interne son véhicule autonome, mais plutôt d’acheter la technologie nécessaire à une entreprise spécialisée. En effet, Uber a récemment racheté Otto, une start-up prometteuse qui a mis au point un kit capable de rendre autonomes des camions. Le dispositif pouvant être adapté afin de fonctionner également sur des SUV et berlines.

L’expérimentation de Uber est certainement l’une des plus sophistiquées ayant été réalisées à ce jour dans ce domaine : si tout se passe comme il a été annoncé par la société, d’ici quelques mois, nous saurons si l’avenir de la voiture autonome serait en fait plus proche que prévu, ou pas.

L’avenir est déjà là

Les essais de Uber, cependant, ne seront pas les premiers dans l’absolu. En effet, un service de taxis autonomes a déjà fait ses débuts à Singapour. La société ayant lancé ce service n’est autre que la start-up nuTonomy.

Source : Focus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
Share