Moderna entame les essais cliniques pour son vaccin ARNm multisouches contre la grippe

moderna commence essai sur homme vaccin grippe arnm
| Adobe Stock

Les vaccins à ARNm continuent de faire leurs preuves en matière d’efficacité, et les entreprises exploitant désormais la technologie pour les vaccins COVID-19 développent d’ores et déjà de nouveaux vaccins contre d’autres virus ou maladies. Dans cet objectif, la société de biotechnologie Moderna vient d’entamer les essais cliniques de son nouveau vaccin ARNm multisouches contre le virus de la grippe.

Moderna a déclaré mercredi qu’elle avait déjà administré une dose à ses premiers participants à l’étude pour son vaccin mRNA-1010 ciblant plusieurs souches de grippe. La société a l’intention de recruter au total 180 adultes aux États-Unis pour la phase 1/2 de l’essai, visant à évaluer la sécurité (phase 1) et l’intensité (phase 2) de la réponse immunitaire au vaccin.

Ce vaccin est basé sur la même technologie d’ARNm (ARN messager) que celle utilisée pour le vaccin COVID-19, qui est efficace à plus de 90% contre la majorité des souches. Si l’essai est concluant, il pourrait déboucher sur une nouvelle génération de vaccins antigrippaux plus protecteurs.

« Nous pensons que nos candidats vaccins contre la grippe saisonnière seront un composant important de nos futurs vaccins respiratoires combinés », a déclaré le PDG Stéphane Bancel dans un communiqué. La majorité des vaccins actuels contre la grippe sont basés sur des virus inactivés cultivés dans des œufs de poule. Les souches doivent être sélectionnées six à neuf mois avant l’utilisation des vaccins, et leur efficacité est d’environ 40 à 60%, ce qui reste plutôt faible.

Vaccin multisouches : plusieurs molécules ARNm en un seul vaccin

Moderna espère que la technologie ARNm, qui provoque une réponse immunitaire en délivrant aux cellules humaines des molécules génétiques contenant le code des éléments clés d’un agent pathogène, pourra accélérer le développement, accroître l’évolutivité et l’efficacité des vaccins.

À LIRE AUSSI :
La douleur chronique peut perturber les émotions à un niveau chimique

Plusieurs molécules d’ARNm qui codent pour différentes souches peuvent également être délivrées dans le même vaccin. Le vaccin contre la grippe en cours de développement cible quatre souches de grippe recommandées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : A (H1N1), A (H3N2), B/Yamagata et B/Victoria.

L’OMS estime qu’il y a environ trois à cinq millions de cas graves de grippe chaque année dans le monde et 290 000 à 650 000 décès respiratoires liés à la grippe. Moderna prévoit également d’explorer des vaccins combinés potentiels contre la grippe, le SARS-CoV-2, le virus respiratoire syncytial (VRS) et le métapneumovirus humain (hMPV).

Laisser un commentaire
vaccins arnm comment fonctionnent-ils Vaccins à ARNm : comment fonctionnent-ils ? En quoi sont-ils innovants ?

En savoir plus

Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.