Qu’est-ce que Universe2go ?

Universe2go est une toute nouvelle lunette à étoiles en réalité augmentée qui vous permet de voir, avec l’application smartphone correspondante, le ciel étoilé et ses différents objets célestes. Quand les étoiles apparaissent le soir, c’est parti: vous sortez (sur votre balcon, dans votre jardin, en bas de l’immeuble ou en zone dégagée), vous orientez votre regard vers le ciel et vous trouverez toutes les constellations, planètes et objets de ciel profond souhaités (Deep Sky). Vous vous baladez simplement dans l’espace tout en gardant une orientation complète et sans failles, comme si vous l’aviez toujours fait.

Universe2go ne se contente pas de vous montrer le ciel étoilé. Avec plus de trois heures de matériel audio, vous disposez d’informations fascinantes sur les constellations, les étoiles, les planètes ainsi que sur de nombreuses nébuleuses et galaxies. Vous apprendrez à découvrir l’espace de deux façons : en regardant, et en écoutant. Cette technologie vous permet de vous instruire, elle s’adresse aux débutants ainsi qu’aux astronomes amateurs les plus experts. Reconnaître les étoiles, les constellations, les planètes et s’orienter dans ce vaste ciel devient d’une simplicité déconcertante !

Ce que permet le dispositif Universe2go, en résumé (tiré du site web officiel Universe2go) :

Révéler

  • Un planétarium du ciel à portée de main : apprenez à découvrir le ciel étoilé comme si votre astronome personnel vous l’expliquait
  • La réalité augmentée : des informations numériques sont affichées en direct « devant-vous »
  • Découvrez les 88 constellations
  • Où sont les planètes? Avec Universe2go et sa fonction « Recherche », vous les trouverez en un rien de temps
  • Espace interstellaire : partez en voyage vers de nombreux amas stellaires, galaxies et nébuleuses
  • Système de navigation pour l’espace: autre que les planètes, trouvez les objets célèstes de votre choix
  • Détecteur d’ISS : dès que la station spatiale ISS apparaît à l’horizon, Universe2go vous en informe !
  • S’adosser et se détendre: écoutez les explications audio sur le ciel étoilé, qui durent plus de 3 heures au total !
  • Des histoires fascinantes : plongez dans la mythologie grecque antique – apprenez-en plus sur Orion, Pégase et Cassiopée
  • Catalogue Hipparcos complet (env. 120000 étoiles)
  • Les objets Messier et le catalogue NGC complet
  • Des images traitées spécifiquement : planètes, 150 objets du ciel profond, comètes et satellites
  • Guide audio : les 88 constellations, description et mythologie, des planètes, 120 objets du ciel profond, des satellites et 30 des étoiles les plus lumineuses – Un total de plus de 3 heures !

Le contenu du package

Crédit : Trustmyscience.com

À ce stade, que dire mis à part que le packaging est bien réussi : attrayant, simple et efficace.

 

u2go_test_2

Crédit : Trustmyscience.com

Dans cette jolie boite, vous trouverez :

  • Un dispositif AR Universe2go (sans blague), muni de son cache protecteur (voir image : situé juste à droite du u2go)
  • Un kit de mousses de maintien, utiles pour faire tenir correctement n’importe quel modèle de smartphone !
  • Une sangle
  • Une housse de protection
  • Le mode d’emploi (et nous verrons par la suite s’il aura été utile)

Mise en route

Nous avons testé l’appareil avec :

  • Un iPhone 6
  • 2,5 cerveaux (2 membres de la team TrustMyScience)
  • Deux paires d’yeux (2 membres de la team TrustMyScience)

Crédit : Trustmyscience.com



C’est parti !

1) Pour démarrer, il faut d’abord télécharger l’application Universe2go, disponible sur l’AppStore et sur Google Play. Une fois téléchargée et lancée, il suffit d’entrer le code produit situé dans l’emballage pour l’activer.

2) Maintenant, il faut faire tenir le smartphone à l’aide du kit de mousse fourni. Un jeu d’enfant, c’est comme faire un puzzle, en le foirant un peu ! Ce qui donne ceci (et oui, rien que comme ça, ça tient très bien !) :

Crédit : Trustmyscience.com

Pour ce modèle de smartphone, il nous a suffit d’utiliser les deux petits triangles de mousse (inclus dans le kit) afin de le faire maintenir correctement. De plus, l’appareil est bien centré, ce qui optimisera la position de l’image projetée dans l’appareil.

Après une petite étape de calibrage, qui elle s’est avérée un peu étrange étant donné qu’au final, il n’a suffit que d’attendre pour qu’elle soit validée. On m’a toujours dit que j’avais tendance à bruler les étapes afin d’atteindre mes buts, mais de là à croire qu’un smartphone puisse en tenir compte… Oui, cessons de blaguer. Ah oui au fait, au passage, j’en profite pour répondre à une question que je me suis posé plus haut : le mode d’emploi, même pas besoin tellement que c’est simple à mettre en route ! Nous sommes maintenant prêts pour un essai sur terrain. Voyons donc ce que Universe2go a dans le ventre !

Essai sur le terrain

Précision du dispositif

Bien évidemment, nous l’avons testé sur le terrain et ce lors d’une occasion spéciale. En effet, le calendrier affichait le 8 mars 2016, le jour où Jupiter était au plus près de notre Terre ! De ce fait, nous avons pu mettre le cap sur la géante gazeuse grâce à la fonction « Recherche » du dispositif. Sachez qu’il est possible de passer d’un mode à l’autre et d’effectuer des sélections sans retirer le téléphone du dispositif, cela se fait uniquement avec des mouvements de la tête. Certains d’entre vous en seront surement sceptiques, mais croyez-nous, à notre grand étonnement, ça fonctionne parfaitement bien et c’est même relativement rapide !

u2go view vue aperçu démo

Aperçu du rendu visuel avec Universe2go. Lorsque l’on vise un objet céleste, des premières informations telles que son nom, sa distance, sa composition et son diamètre, apparaissent à côté de celui-ci

En quelques secondes, nous avions notre cible dans le viseur (ne pas se référer à l’image ci-dessus), mais un problème de taille se présentait à nous : iCloud nous bloquait l’accès, ou plutôt iClouds, non, en fait, il s’agissait de beaucoup de clouds (nuages). Bien que la chance ne fut pas avec nous, la force elle, était bien présente. Munis de notre paire de jumelles au grossissement 10x, nous avons finalement pu apercevoir Jupiter, après quelques instants d’attente, en la voyant se faufiler de temps à autre entre les nuages.

Résultat : après quelques apparitions de la planète, nous avons comparé les axes entre le réel et la représentation visuelle figurant dans l’appareil. Le résultat était très satisfaisant ! En effet, un léger décalage seulement se faisait remarquer, ce qui ne suffit largement pas pour entrer dans de la désinformation, bien au contraire ! Universe2go saura donc vous indiquer très correctement la position des différents objets célestes. Pour être plus brefs : pour ce prix là, la précision est vraiment impressionnante !



Qualité du contenu

Dès que l’on regarde à travers le dispositif, on découvre un ciel rempli d’étoiles et d’autres objets célestes (qu’il y’ait des nuages ou pas…). Lorsqu’on vise certaines planètes ou autres objets importants durant plusieurs secondes, un zoom virtuel est automatiquement effectué, nous révélant ainsi des images de haute qualité, un joli spectacle ! Il faut savoir que selon l’objet visé, les informations affichées diffèrent, notamment par ordre d’importance ou selon la disponibilité des informations.

universe2go u2go omegon trustmyscience concours jeu package test review réalité augmentée planetarium vue rendu view

Ici, nous visions la galaxie spirale M101/NGC5457. Le dispositif effectue un zoom et nous informe sur son diamètre, sa distance ainsi qu’avec quel outil visuel il est possible de l’observer. Dans ce cas, le logiciel nous indique qu’elle serait visible avec des jumelles (pour autant que le grossissement ne soit pas trop faible). Crédit : Trustmyscience.com

Puis, sans même le faire exprès, nous avions enclenché notre ami le narrateur Universe2go qui a aussitôt commencé à nous renseigner sur nombre d’objets observés. Des étoiles, des galaxies, des nébuleuses, Mr. u2go (on va l’appeler ainsi) sait un tas de trucs ! Le gentil monsieur est capable de vous instruire pendant des heures, même non stop si vous le voulez (avant que vous n’ayez plus de batterie). Enfin bref, plus de 3h au total !

Confort d’utilisation

À ce niveau là, rien de spécial à dire si ce n’est qu’avec peu (que du plastique), le dispositif se pose bien sur le visage (en tout cas les nôtres). Ce n’est ni gênant, ni instable. Par contre, deux points négatifs. Etant donné que nous sommes dans du full-plastic, avoir le dispositif posé sur le nez pendant quelques minutes suffit à vous faire transpirer un peu votre détecteur de mensonges. Bon, pour être honnête, cela ne gêne que très peu.

Pour finir, un aspect négatif un peu plus important est le suivant : pour bénéficier de votre ciel virtuellement étoilé, il va falloir le tenir en face de vos yeux, l’appareil. Et, cette tâche peut vite devenir musculairement douloureuse après quelques dizaines de minutes d’utilisation. Le fait de ne pas pouvoir fixer l’appareil à notre tête (à la manière d’un dispositif VR) est un aspect négatif que nous sommes obligés de relever.

Robustesse de l’appareil

Lorsque l’on a à faire à du full-plastic, surtout si les parois sont fines, il est difficile d’être satisfait de la robustesse d’un objet. U2go est principalement composé de parois de plastique fin, ce qui nous laissait présager une certaine fragilité, mais en fait, l’objet en soit est très bien conçu comme ceci. En effet, il est avant tout fait pour être léger et assez souple pour qu’en cas de chute, il ne se brise pas en mille morceaux. U2go est tellement léger que vous pourriez sans doute le laisser tomber de nombreuses fois au sol sans qu’il ne subisse de réels dégâts.

Par contre, un élément trop fragile à notre goût est le clapet qui sert à maintenir votre smartphone. Il est tellement souple qu’il est difficile de l’ouvrir ou le fermer sans le tenir des deux extrémités, par peur de le voir s’abimer ou se fendre. Pour notre part, nous l’avons tout de même fait plusieurs fois pour le test et résultat : aucuns dégâts. Pour résumer, mis à part ce petit détail, l’appareil est très bien conçu et est bien assez résistant pour l’utilisation que l’on en fait. Le clapet, pièce très importante, aurait cependant pu être mieux conçu.

Conclusion

Avec cette technologie, connaître le ciel étoilé devient un jeu d’enfant. Pendant que vous observez le ciel, vous apprenez automatiquement où les constellations se trouvent ou quand une planète est visible. Universe2go est un spectacle rempli d’objets célestes, un planétarium personnel qui possède en plus un immense facteur d’apprentissage. Du plaisir, du plaisir, des connaissances, de la science. Magnifique.

Ce que l’on voit avec cet appareil est fascinant et devient également très instructif grâce à un gros travail sur le contenu de la part des développeurs. Quoi de mieux que de combiner, avec une harmonie captivante, beauté visuelle et apprentissage ? De plus, pour ce prix là, il est selon nous difficile de faire mieux ! Le produit est facile à prendre en main, il fonctionne bien, le spectacle visuel est au rendez-vous et de plus, on en apprend énormément, peu en importe notre niveau de connaissances !

Envie de l’avoir gratuitement ?

u2go trustmyscience

Crédit : Trustmyscience.com

Participez à notre jeu concours sur Facebook et gagnez un dispositif Universe2go !

Pour participer, il vous suffit de nous suivre sur twitter et de retweeter notre tweet datant du 14 mars.

Dépêchez-vous, le jeu prend fin le 31 mars !

OU ALORS;

Pour commander le vôtre sans plus attendre, c’est PAR ICI !

 

Nous avons testé pour vous : Universe2go, planétarium en réalité augmentée !
Rendu visuel
Contenu
Précision
Mise en route
Confort d'utilisation
Robustesse de l'appareil
Points positifs
  • Rendu visuel de qualité
  • Contenu audio riche et instructif
  • Mise en route facile
Points négatifs
  • Clapet de maintien smartphone un peu fragile
  • Ne peut pas se fixer à la tête comme un dispositif VR
4.2Note Finale

2 Réponses

  1. givermac

    A mon humble avis cet appareil est encore un prototype et l’avis sur universe2go est très idylique . Démarrage fastidieux , réglages pas toujours facile, précision insufisante, plantages à répétition etc……….. une mise à jour s’impose sinon ce sera un four.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
Share