Amazon présente une technologie qui permet de reproduire la voix de personnes décédées

amazon prsente technologie reproduire voix personnes decedees
| Création originale par Jonathan Paiano pour Trust My Science (licence accessible ici)
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

C’est une innovation pour le moins perturbante que Rohit Prasad, vice-président senior d’Amazon et directeur scientifique d’Alexa, a mise en avant lors de la conférence « re:Mars 2022 ». Il a affirmé que l’entreprise travaille sur une technologie qui permettrait de recréer la voix de proches décédés pour « faire durer leur mémoire ».

Comme l’a souligné Rohit Prasad, l’usage de l’assistante virtuelle Alexa, développée par Amazon, s’est beaucoup répandu ces dernières années. Elle reçoit ainsi des milliards de requêtes par semaine, dans plus de 70 pays et dans 17 langues différentes. « Elle est disponible dans nos maisons, dans nos voitures, dans nos téléphones, et maintenant elle part aussi sur la lune, avec le projet Artemis », rappelle le directeur scientifique de la « compagne virtuelle ».

Vers la fin de sa présentation, Rohit Prasad a montré une vidéo qui a fait grincer beaucoup de dents. On y voit un petit garçon qui demande à Alexa si sa grand-mère peut finir de lui lire une histoire, le magicien d’Oz. L’assistante virtuelle s’exécute, et c’est une autre voix qui continue l’interaction avec l’enfant, à la joie de celui-ci. Le directeur scientifique se réjouit de cette prouesse technologique, pas perturbé pour deux sous par l’idée de faire perdurer les voix de nos morts parmi nous, et même d’avoir des interactions avec elles.

« Une des choses qui m’a le plus surpris à propos d’Alexa, c’est la relation de camaraderie que nous avons avec elle. Dans ce rôle de compagne, les humains lui attribuent de l’empathie et de l’affect, et c’est la clef pour construire de la confiance. Ces attributs sont devenus encore plus importants en ces temps de pandémie, ou tant d’entre nous avons perdu des personnes que nous aimons. L’IA ne peut supprimer la douleur de la perte, mais elle peut faire durer leur mémoire », affirme-t-il ainsi.

À LIRE AUSSI :
Un "secret" de la fibromyalgie découvert dans le microbiote intestinal

« L’âge d’or de l’IA »

En dehors des considérations éthiques, il explique que cette technologie représente une prouesse technologique, puisqu’elle permet de reproduire la voix souhaitée à partir de moins d’une minute d’enregistrement audio. « Nous y sommes parvenus en définissant le problème comme une tâche de conversion vocale et non comme de la génération de parole », éclaircit-il. Il n’a pas, pour le moment, donné davantage de détails sur le fonctionnement de cette technologie, mais s’est réjoui du fait qu’il pouvait s’agir d’une forme d’hommage. Nul doute que les psychologues auraient sans doute de quoi disserter sur les implications psychologiques d’une telle innovation.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Celle-ci a en tout cas fait réagir les internautes témoins de la vidéo de présentation : « Silence de mort du public après cette démo à 01:02:56. Les gens veulent-ils vraiment que cette technologie existe ? Ce n’est pas parce que cela pourrait exister que cela le devrait », s’insurge l’un d’eux dans les commentaires de la vidéo YouTube. À l’inverse, Rohit Prasad clame que « nous vivons indubitablement l’âge d’or de l’IA, ou nos rêves et la science-fiction deviennent réalité ».

Vidéo de l’intervention de Rohit Prasad :

Source : re:MARS 2022

Laisser un commentaire