L’art et la science sont au cœur de la civilisation humaine depuis ses débuts. Parfois, la combinaison de ces deux disciplines donne des résultats spectaculaires. C’est le cas de cet arbre « magique » créé par l’artiste Sam Van Aken, produisant 40 types différents de fruits.

Après avoir grandi dans une ferme de Pennsylvanie, Sam Van Arken poursuit une carrière d’artiste et devient professeur de sculpture à l’université de Syracuse. En 2008, Van Aken apprend qu’un verger de 1.2 hectare du New York State Agriculture Experiment Station va être laissé à l’abandon par manque de fonds. Ce verger est particulier, car il contient plusieurs variétés d’arbres très rares (250), produisant des fruits à noyau depuis plus de 150 ans.

L’artiste achète alors le verger et, pendant les cinq années suivantes, débute un projet consistant à greffer sur un seul arbre les branches des autres arbres fruitiers. Pour ce faire, Van Aken établi un agenda croisé de floraison pour chaque variété de fruit et commence à greffer quelques bourgeons sur la structure d’un seul arbre.

Lorsque l’arbre a atteint ses deux ans, Van Aken a utilisé la technique du chip building pour ajouter d’autres variétés sur des branches séparées ; cette technique consiste à prélever un morceau d’arbre fruitier contenant un bourgeon et à l’insérer dans une incision faite sur l’arbre receveur.

arbre 40 fruits

Un jeune arbre de 40 fruits à l’approche de l’été. Crédits : Krista Kennedy/Flickr/CC BY-NC-SA 2.0

Une fois les 40 variétés greffées, l’artiste a laissé l’arbre guérir et se développer pendant cinq ans, l’élaguant de temps en temps pour optimiser sa croissance. Une grande partie de l’année, l’arbre ressemble à un arbre tout à fait ordinaire. Mais en été, il fleurit de couleurs ; rose, blanc, violet et rouge, aboutissant à l’apparition de plusieurs variétés de pêches, prunes, abricots, nectarines, cerises et amandes.

En plus de sa beauté, cet arbre permet de préserver la diversité de plusieurs fruits à noyau, étant donné que ceux retrouvés dans le commerce ne constituent qu’une très petite fraction de ceux-ci.

40 fruits

Différents fruits récoltés sur un arbre aux 40 fruits. Crédits : Sam Van Arken

Van Aken a, par la suite, continué son travail et a ainsi élaboré 20 autres arbres multi-fruits éparpillés dans des vergers, des musées, des collections privées et des associations américains. De plus, au regard du large spectre de floraison des arbres (de juillet à octobre), ceux-ci produisent une petite quantité de chaque fruit tout au long de cette période, permettant de recueillir et consommer les fruits progressivement, sans avoir à les jeter.

Une réponse

  1. Nimbus

    Y-a-t-il une analyse de l’ADN de cet arbre? Est-il résistant-résilient… aux maladies, aux parasites? Par hasard j’ai observé un prunier avec deux sortes de prunes différentes. La propriétaire m’a dit qu’à l’origine on en avait trois mais une des greffes avait été rejeté. Cette information ne l’a pas étonné. Des fruits différents toutes au long de l’année !!!! Est-ce un nouveau champs de connaissances?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.