Comment le champ magnétique martien a-t-il disparu ?

comment champ magnetique martien a disparu
| NASA
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

 À l’issue de la formation du Système solaire, Mars n’était pas très différente de la Terre. Avec une atmosphère et un champ magnétique, la planète rouge arborait potentiellement des rivières et des plaines verdoyantes. Toutefois, au fil du temps, la situation s’est dégradée au point qu’aujourd’hui l’atmosphère martienne, presque inexistante, subit une désintégration continuelle due aux vents solaires. Tout cela en partie à cause de son absence de champ magnétique. Mais comment ce dernier a-t-il disparu ?

Il y a des milliards d’années, Mars était un endroit très différent de l’endroit aride et desséché qu’elle est aujourd’hui. Fondamentalement, elle possédait une atmosphère plus épaisse et plus chaude et de l’eau liquide coulant à sa surface, et peut-être même de la vie. La raison en est que, comme la Terre, Mars avait un champ magnétique planétaire généré par son noyau. Mais lorsque ce phénomène a disparu, les choses ont commencé à changer radicalement.

Pendant des années, les scientifiques ont cru que ce champ avait disparu il y a plus de 4 milliards d’années, ayant pour conséquence que l’atmosphère de Mars est lentement dépouillée par le vent solaire. Toutefois, selon des travaux menés par l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), des chercheurs ont imposé de nouvelles contraintes sur le moment où ce champ magnétique a disparu, indiquant que le champ magnétique de Mars existait plus tôt (et a duré des centaines de millions d’années de plus) qu’on ne le pensait auparavant.

À LIRE AUSSI :
Mars : une image inédite de sa plus grande lune présente des détails à couper le souffle

L’arrêt progressif de la dynamique interne planétaire

Comme la Terre, le champ magnétique global de Mars aurait été le résultat d’un effet dynamo causé par un mouvement de convection dans son noyau. Cela se produit lorsqu’un noyau externe liquide tourne autour d’un noyau interne solide, dans le sens opposé de la rotation de la planète. Malheureusement, le champ magnétique a disparu, ce qui a entraîné une désintégration de l’atmosphère de la planète au point de devenir extrêmement mince (comme c’est le cas aujourd’hui).

schema interieur noyau mars
Le noyau externe de Mars s’est progressivement refroidi au point que l’effet dynamo générant le champ magnétique de la planète a disparu. © Mars Insight/SEIS

Les astrophysiciens attribuent cela à la masse et à la densité inférieures de Mars (par rapport à la Terre), ce qui a entraîné un refroidissement intérieur plus rapide. Cela a rendu le noyau externe de la planète solide, arrêtant ainsi l’effet dynamo martien. Actuellement, on pense que son noyau interne est à l’état liquide, car la pression à l’intérieur de Mars est trop faible pour le solidifier.

Un champ magnétique ayant persisté plus longtemps que précédemment estimé

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Dans le passé, les scientifiques se sont appuyés sur l’étude des roches magnétisées sur et sous la surface de Mars pour reconstruire l’histoire du champ magnétique de la planète — en particulier les roches volcaniques. Ce type de roche prend sa source dans le manteau de la planète et est ensuite ramené à la surface par l’activité volcanique et le resurfaçage. Au fur et à mesure que la lave est exposée à la surface et refroidit, ses minéraux s’alignent sur le champ magnétique global.

À LIRE AUSSI :
Mars : une image inédite de sa plus grande lune présente des détails à couper le souffle

Après avoir examiné des échantillons magnétisés de roches de surface, les chercheurs ont découvert qu’une dynamo était active il y a 4.3 à 4.2 milliards d’années. Cependant, des échantillons de roche prélevés dans trois grands bassins (Hellas, Argyre et Isidis) — qui se sont formés il y a 3.9 milliards d’années — ont conduit la plupart des scientifiques à la conclusion que la dynamo était inactive à ce moment-là.

Mais après avoir analysé les nouvelles données obtenues par l’orbiteur Mars Atmosphere et Volatile EvolutioN (MAVEN) de la NASA, les chercheurs ont obtenu une image différente. Les nouvelles données MAVEN ont détecté des preuves claires d’un champ magnétique provenant de la coulée de lave de Lucus Planum, qui s’est formée il y a environ 3.7 milliards d’années et a montré des preuves d’un champ magnétique. Cela indique qu’un champ magnétique martien a existé beaucoup plus tard que ce que des études antérieures menées dans d’autres régions ont suggéré.

Laisser un commentaire
  1. Bonsoir J’attire votre attention sur une possible erreur « Cela se produit lorsqu’un noyau externe liquide tourne autour d’un noyau externe solide … Interne probablement Merci pour votre attention 🙂 et pour cet article intéressant 🙂

  2. Bonjour

    Je comprends pas ces commentaires:
    « Les astrophysiciens attribuent cela à la masse et à la densité inférieures de Mars (par rapport à la Terre), ce qui a entraîné un refroidissement intérieur plus rapide. Cela a rendu le noyau externe de la planète solide, arrêtant ainsi l’effet dynamo martien ».
    Cela n’est pas probant comme démonstration.
    Mars a perdu d’abord le champ magnétique ou la force de son noyau a le créer.
    C’est pas clair pour moi ,la cause n’est pas bien discernée.
    D’ailleurs cela va arriver à la TERRE :
    La couche d’ozone ne fait plus barrage donc réchauffement des etres vivants par UV ,la couche atmosphériques diminue ,les variations de températures augmentent et leur amplitudes.
    C’est la prochaine glaciation qui est en cours….avec extinction d espèces,comme MARS.
    On nous le dit pas mais çà se devine tous les jours……

  3. Peut être que Mars avait un troisième satellite naturel qui s’ éloignait comme le deuxième,et que lorsqu’ il s’ est trop éloigné, le champ magnétique c’ est éteint, on peut même envisager qu’ il tournais plus vite si le champ magnétique était bien plus intense que celui de la terre.. et que même la vitesse de rotation de Mars sur elle même, était bien plus rapide.. peut-on recréer nous même des satellites naturels en se vervant à coté si j’ ose dire, dans la première ceinture d’ astéroïde ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.