Consommer du chocolat le matin aurait des bénéfices inattendus pour la santé

consommer chocolat matin soir benefices corps couv
| Getty

Même si les bienfaits du chocolat sont étudiés depuis des décennies, cet aliment continue de révéler des surprises aux scientifiques. Dans une étude récente, des chercheurs ont montré que la consommation matinale de chocolat concentré peut aider à brûler efficacement les graisses et réduire la glycémie.

Une nouvelle étude sur les femmes ménopausées révèle que consommer une quantité concentrée de chocolat pendant une courte période de temps le matin peut aider le corps à brûler les graisses et à diminuer la glycémie.

Frank A. J. L. Scheer, neuroscientifique et Marta Garaulet, biologiste moléculaire, tous deux de la Division des troubles du sommeil et du rythme circadien au Département de médecine et de neurologie du Brigham and Women’s Hospital sont les auteurs du nouvel article publié dans The FASEB Journal.

Pour connaître les effets de la consommation de chocolat au lait à différents moments de la journée, des chercheurs du Brigham ont collaboré avec des chercheurs de l’Université de Murcie en Espagne. Ensemble, ils ont mené un essai randomisé, contrôlé et croisé auprès de 19 femmes ménopausées qui ont consommé 100 g de chocolat le matin (dans l’heure suivant le réveil) ou la nuit (dans l’heure précédant le coucher). Ils ont comparé le gain de poids et de nombreuses autres mesures à l’absence de consommation de chocolat.

L’importance du moment de la consommation de chocolat

Parmi les femmes étudiées, la consommation de chocolat le matin ou le soir n’a pas entraîné de prise de poids. Les résultats montrent que manger du chocolat le matin ou le soir peut influencer la faim et l’appétit, la composition du microbiote, le sommeil et plus encore. Une consommation élevée de chocolat pendant les heures du matin pourrait en outre aider à brûler les graisses et à réduire la glycémie.

À LIRE AUSSI :
Un régime d'aliments fermentés augmenterait la diversité du microbiote et réduirait l'inflammation
graphique variation poids chocolat
Graphiques montrant les variations de poids entre aucune consommation de chocolat (gauche), une consommation le soir (centre) et une consommation le matin (droite). Les résultats ne montrent aucune différence avec le groupe contrôle (gauche). Consommer du chocolat le matin ou le soir n’entraîne donc pas de prise de poids notable. © Teresa Hernández-González et al. 2021

De plus, le chocolat du soir/nuit a altéré le repos du lendemain matin et le métabolisme lié à l’exercice. « Nos résultats soulignent que non seulement quoi mais aussi quand nous mangeons peut avoir un impact sur les mécanismes physiologiques impliqués dans la régulation du poids corporel », explique Scheer.

« Nos volontaires n’ont pas pris de poids malgré l’augmentation de l’apport calorique. Nos résultats montrent que le chocolat a réduit l’apport énergétique ad libitum, ce qui est compatible avec la réduction observée de la faim, de l’appétit et du désir de sucreries montrée dans des études précédentes », conclut Garaulet.

Sources : The FASEB Journal

Laisser un commentaire