Un crâne marin de 2 mètres révèle le premier être vivant géant connu à ce jour

Il s’agit d’un ichtyosaure de plus de 17 mètres, qui peuplait les océans du Trias.

crane marin deux metres revele premier geant connu terre
Reconstitution de C. youngorum, qui vivait dans les océans du Nevada il y a environ 244 millions d’années. | Stephanie Abramowicz, Courtesy of NHM, Los Angeles
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Des paléontologues ont découvert le fossile d’une nouvelle espèce de reptile aquatique, aussi grande qu’un cachalot. Baptisée Cymbospondylus youngorum, la créature est un ichtyosaure datant des premiers stades de l’ère des dinosaures et qui a atteint des proportions gigantesques très rapidement. L’analyse de son fossile permet de mieux comprendre l’évolution de ces reptiles marins, mais aussi des cétacés actuels, qui leur ressemblent à bien des égards.

Les ichtyosaures étaient des reptiles marins qui ont dominé les océans pendant environ 150 millions d’années, du Trias inférieur au Crétacé supérieur, soit pendant presque tout le règne des dinosaures. Les archétypes ressemblaient à des dauphins, avec un museau allongé et des nageoires, pour une taille moyenne de 2 à 4 mètres de long. Mais certains ichtyosaures étaient de véritables « géants des mers », mesurant plus de 20 mètres de long.

Première créature géante, de la taille d’un cachalot

Le fossile de Cymbospondylus youngorum — une espèce d’ichtyosaure jusqu’alors inconnue — a été découvert dans les montagnes Augusta du Nevada. Il comprend un crâne bien conservé mesurant 2 mètres de long (actuellement exposé au Musée d’histoire naturelle de Los Angeles) ainsi qu’une partie de la colonne vertébrale, une épaule et un membre antérieur.

D’une longueur estimée à 17 mètres (comme un cachalot moyen), cette nouvelle espèce vivant il y a environ 244 millions d’années représente le premier cas d’ichtyosaure ayant atteint de telles proportions. En fait, il s’agit de la première créature géante à habiter la Terre à notre connaissance.

À LIRE AUSSI :
Du sérum d'ours pour prendre de la masse musculaire ?
crane cymbospondylus youngorum nhm
Le crâne de C. youngorum, avec une bénévole de l’Institut des dinosaures du Musée d’histoire naturelle du comté de Los Angeles (NHM). © Martin Sander/NHM

« Nous avons d’abord dû décrire en détail l’anatomie du crâne géant et déterminer comment cet animal est apparenté aux autres ichtyosaures », explique l’auteur principal de l’étude, le Dr Lars Schmitz. « Nous ne nous sommes pas arrêtés là, car nous voulions comprendre l’importance de cette nouvelle découverte dans le contexte de l’évolution à grande échelle de la taille des ichtyosaures et des baleines, et comment l’écosystème fossile de la faune de Fossil Hill — au Nevada — a pu fonctionner ».

Une croissance très rapide

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Ses découvreurs suggèrent que la créature a réussi à atteindre cette taille grâce à un « boom » des proies. Environ six millions d’années plus tôt, la Terre a connu la pire extinction de son histoire, à la limite entre le Permien et le Trias. Au moment de l’apparition des ichtyosaures, de nombreux vides écologiques ont alors été comblés par des animaux tels que les poissons, les calmars, les ammonites et des conodontes (ressemblant à des anguilles). Cette nouvelle abondance de nourriture a pu favoriser la croissance rapide d’espèces prédatrices comme C. youngorum.

En fait, les ichtyosaures et les baleines sont des exemples d’évolution convergente, où les forces naturelles guident des espèces non apparentées vers les mêmes formes et stratégies de survie. Outre des formes corporelles similaires, les deux groupes semblent en effet avoir évolué vers des tailles gigantesques après des extinctions de masse et en exploitant des niches alimentaires pour se développer. Ils l’ont cependant fait à des rythmes différents : les ichtyosaures ont atteint des tailles impressionnantes très rapidement avant de devenir en moyenne plus petits par la suite, tandis que les baleines ont mis beaucoup plus de temps à atteindre leur taille actuelle, mais sont toujours les plus grands animaux connus de tous les temps.

À LIRE AUSSI :
Naissance des premiers chiots génétiquement modifiés et clonés

« Un autre aspect intéressant est que C. youngorum et le reste de la faune de Fossil Hill témoignent de la résilience de la vie dans les océans après la pire extinction de masse de l’histoire de la Terre », conclut le Dr Jorge Velez-Juarbe, conservateur associé de mammifères marins au Musée d’histoire naturelle de Los Angeles. « On peut dire que c’est le premier grand coup d’éclat des tétrapodes dans les océans ».

Source : Science

Laisser un commentaire