Les dauphins apprennent les « noms » de leurs camarades pour former des équipes

dauphins apprennent noms camarades pour former equipes
| Unsplash

L’intelligence des dauphins n’est plus à prouver, mais à quel point nous ressemblent-ils dans leur façon de communiquer et d’entretenir les relations ? Bien plus qu’on ne pourrait le croire… Ils peuvent appeler leurs camarades lorsque certaines tâches exigent une forme de collaboration : par exemple lorsqu’il s’agit de défendre et impressionner en groupe des femelles en chaleur. Une nouvelle étude révèle qu’ils y parviennent en apprenant les sifflements caractéristiques de leurs alliés les plus proches (parfois plus d’une douzaine) et en se souvenant de ceux qui ont toujours coopéré avec eux par le passé.

Les résultats sont étonnants : les dauphins utilisent bel et bien le concept d’appartenance à une équipe (une aptitude précédemment observée uniquement chez les primates). Ainsi, ils permettront d’aider à révéler comment ces animaux maintiennent des sociétés aussi complexes et soudées.

« Il s’agit d’une étude révolutionnaire », déclare Luke Rendell, écologiste comportemental à l’Université de St. Andrews, qui n’a pas participé à la recherche. Les résultats ont été publiés dans la revue Nature Communications. Ce travail apporte également des preuves supplémentaires à l’idée que les dauphins ont évolué pour posséder de grands cerveaux, pour être capables d’entretenir leurs environnements sociaux complexes.

Amis pour la vie…

De précédentes études ont montré que les dauphins mâles coopèrent généralement par paire ou trio, dans ce que les chercheurs appellent une « alliance de premier ordre ». Ces petits groupes travaillent ensemble pour trouver et rassembler les femelles fertiles.

Les mâles coopèrent également au sein d’alliances de second ordre, qui peuvent compter jusqu’à 14 dauphins et se défendent contre les groupes rivaux qui tentent de voler leur(s) femelle(s). Certaines alliances de second ordre se rejoignent dans des alliances de troisième ordre encore plus grandes, offrant aux mâles de ces groupes des chances encore plus grandes d’avoir des alliés à proximité en cas d’attaque des rivaux.

À LIRE AUSSI :
Les neurones uniques des cténophores éclairent l'évolution du cerveau animal

Les dauphins changent souvent de partenaires dans leurs alliances de premier ordre, mais ils conservent les alliés dans les groupes de deuxième ordre pendant des décennies, selon des études comportementales à long terme menées à Shark Bay, en Australie occidentale. Ces groupes sont considérés comme l’unité centrale de la société des mâles. « Les mâles restent ensemble toute leur vie, au moins jusqu’à 40 ans », déclare Stephanie King, biologiste comportementale à l’université de Bristol.

Un sifflement unique

Mais comment les mâles font-ils pour garder la trace de tous les membres de ces groupes complexes ? Les scientifiques ont affirmé que leurs sifflements étaient la clé. Chaque dauphin apprend de sa mère un sifflement unique, qu’il conserve toute sa vie. Les dauphins reconnaissent et se souviennent des sifflements des autres, de la même manière que nous reconnaissons les noms des autres.

Pour étudier plus avant la façon dont les dauphins mâles utilisent leurs sifflements, King et ses collègues se sont tournés vers une population de grands dauphins indo-pacifiques (Tursiops aduncus) vivant dans les eaux remarquablement claires de Shark Bay. L’équipe a suivi les animaux avec un ensemble de microphones sous-marins depuis 2016, ce qui leur a permis d’identifier quel dauphin produisait quel sifflement.

De 2018 à 2019, les chercheurs ont placé un haut-parleur sous l’eau et ont fait écouter les sifflements des mâles à d’autres mâles dans leurs différentes alliances. Ces mâles étaient âgés de 28 à 40 ans, et avaient fait partie de ces groupes toute leur vie. Pendant ce temps, les scientifiques ont fait voler un drone au-dessus de l’eau pour filmer les réactions des dauphins.

À LIRE AUSSI :
Les chauves-souris connaissent la vitesse du son dès la naissance

Les chercheurs s’attendaient à ce que les mâles entendant le sifflement de leurs partenaires de premier ordre réagissent le plus fortement. Mais lorsqu’ils ont examiné les vidéos, ils ont constaté que les réponses les plus fortes provenaient des mâles de l’alliance de second ordre des dauphins, c’est-à-dire des animaux qui ont toujours coopéré avec eux pour repousser les agresseurs (cf. vidéo en bas d’article).

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

« C’était tellement frappant », déclare King, auteur principal de l’étude. « Dans 90% des expériences, les dauphins qui entendaient les sifflements des membres de l’alliance de second ordre se tournaient immédiatement et directement vers l’interlocuteur ». Les résultats suggèrent que les dauphins, comme les humains, ont un « concept social d’appartenance à une équipe, basé sur l’investissement coopératif antérieur d’un individu, plutôt que sur la qualité de ses amis », explique-t-elle.

Cette étude « fournit le lien manquant » entre les sifflements de signature des dauphins mâles et leurs alliances coopératives, déclare Frants Jensen, écologiste comportemental à la Woods Hole Oceanographic Institution, qui n’était pas impliqué dans la recherche. Jensen et d’autres experts prédisent que l’approche high-tech des chercheurs aidera les scientifiques à percer d’autres mystères de la communication des cétacés.

Dans la vidéo ci-dessous, on entend un dauphin mâle appeler ses camarades. Peu de temps après, ils se retournent et le suivent :

Source : Nature Communications

Laisser un commentaire