Depuis le début de l’année 2018, d’étonnantes découvertes scientifiques ont eu lieu dans des domaines aussi variés que l’astrophysique, la génétique, la zoologie ou encore l’archéologie. Afin de clore ce premier trimestre et avant d’en commencer un autre, on l’espère tout aussi riche en aventures scientifiques que celui-ci, voici quelques-unes des découvertes les plus surprenantes révélées au cours des trois derniers mois.

1. Le roadster Tesla lancé en février par SpaceX, l’entreprise d’ingénierie aérospatiale dirigée par l’innovateur de génie Elon Musk, ne contenait pas uniquement un mannequin à son bord. Un petit dispositif nommé « Arch », développé pour durer au minimum 14 milliards d’années dans les conditions extrêmes de l’espace, fait également partie du voyage. Doté d’une capacité de stockage de 360 To, l’appareil surnommé « Bibliothèque Solaire » a été encodé avec l’ensemble de la trilogie « Fondation » de l’auteur de science-fiction Isaac Asimov. Il a pour but de poser les bases d’un futur système interplanétaire de centralisation des données.

2. Le plus grand réseau de grottes inondées du monde a été découvert sous la péninsule du Yucatán, au Mexique. Baptisé « Sac Atun », ce vaste réseau tentaculaire sous-terrain s’étend sur 347 km de cavernes immergées. En outre, ce labyrinthe de grottes ayant été occupée par les Mayas, les archéologues s’attendent à mettre en évidence de nombreux artefacts et restes humains relatifs à cette ancienne civilisation.

3. Les zoologistes ont enfin confirmé l’existence de rapaces mettant délibérément le feu aux forêts en Australie. Connu et rapporté depuis plusieurs millénaires par les populations indigènes, le comportement de ces oiseaux (Milan noir, Milan siffleur et Faucon bérigora) n’est donc pas nouveau. Cependant, les scientifiques n’ont que très récemment pu expliquer l’objectif d’une telle pyromanie. Lorsque des feux de forêts se déclarent, les rapaces se rassemblent par centaines, attrapent des bâtons enflammés et les transportent quelques kilomètres plus loin dans le but de propager l’incendie afin de faire fuir les proies et ainsi les capturer plus facilement.

4. Des neurologistes ont identifié la cause physique de l’anxiété : des cellules particulière situées dans l’hippocampe. Ces cellules régulent l’état anxieux en fonction de plusieurs stimulus internes et externes. Ces dernières peuvent être contrôlées par l’intermédiaire de faisceaux lumineux, afin d’agir directement sur l’anxiété.

5. L’Anomalie de l’Atlantique Sud (ASA) est une zone située sous l’Afrique du Sud responsable d’un affaiblissement rapide du champ magnétique terrestre. Causée par un large et dense réservoir rocheux localisé à 2900 km de profondeur entre le noyau externe et le manteau, perturbant ainsi les mouvements convectifs du fer liquide et son effet dynamo. Cette anomalie provoque une détérioration importante du champ géomagnétique et elle pourrait conduire à l’inversion des pôles magnétiques terrestres.

6. Un nouveau « vaccin » contre le cancer a démontré d’impressionnants résultats en éradiquant des cellules cancéreuses chez la souris. Agissant contre plusieurs types de cancer, ce traitement prometteur impliquant une simple injection de deux agents stimulant le système immunitaire (notamment les lymphocytes B) vient de commencer la première phase des essais cliniques sur l’humain.

7. Une méta-analyse de plus de 6000 études publiées depuis les 21 dernières années, dont les résultats ont été communiqués dans la revue Nature, a révélé que le maïs génétiquement modifié ne représentait aucun danger pour la santé humaine mais qu’en outre, il pouvait en améliorer substantiellement la condition. En effet, les mycotoxines présentes dans le maïs naturel sont toxiques et cancérigènes, tandis que le maïs génétiquement modifié ne présente pratiquement aucunes mycotoxines.

8. Pour la première fois, des astrophysiciens ont détecté des planètes en dehors de notre galaxie. En utilisant l’effet de lentille gravitationnelle produit par le quasar RX J1131-1231 situé à 6 milliards d’années-lumière de la Terre, les chercheurs ont mis en évidence plusieurs planètes extragalactiques de masses comprises entre celle de la Lune et celle de Jupiter, dans une galaxie située à 3.8 milliards d’années-lumière.

9. Les rats ne sont pas les responsables de la grande épidémie de peste noire ayant décimé entre 30 et 50% de la population européenne au 14ème siècle. Les scientifiques ont identifié les véritables porteurs de la « mort noire » : les poux et les puces. Ces insectes hématophages ont en effet propagé la maladie de manière fulgurante à cause de l’extrême promiscuité des citadins et des conditions d’hygiène pratiquement inexistantes.

10. Le kratom (Mitragyna speciosa) est un arbre d’Asie du sud-est dont les feuilles, réduites en poudre et commercialisées sous forme de pilules ont de multiples propriétés : anxiolytique, analgésique, amélioration de la concentration, stimulante, etc. Très fréquemment consommé dans plusieurs pays, le kratom vient récemment d’être intégré à la liste des « médicaments et produits chimiques qui sont sujets d’inquiétude » aux États-Unis et à tout simplement été interdit au Canada, après sa caractérisation scientifique comme opiacé.

Préc.1 sur 2Suiv.
(article sur plusieurs pages)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

annee lumiere distance astronomieL'année-lumière est une unité de longueur utilisée pour exprimer des distances astronomiques. Elle est définie par l'Union Astronomique Internationale (UAI) comme la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année julienne (365.25 jours). Elle vaut environ... [...]

Lire la suite

definition galaxie grande structure Une galaxie est une grande structure cosmique composée d'un assemblage d'étoiles, de gaz et de poussières. Il en existe plusieurs types, classés selon leur masse et leur morphologie, formées à différentes... [...]

Lire la suite

Ce site utilise des cookies

La publicité étant notre principale source de revenu (sans elle, nous n'existerions pas), nous utilisons des cookies afin de l'adapter. Ces derniers nous permettent également de faire des analyses statistiques (anonymes) dans le but d'améliorer notre site. Les cookies servent également à conserver vos préférences si vous êtes logués. Ainsi, nous vous garantissons une meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez nos modalités relatives aux cookies.