Abonnez-vous pour supprimer toute la publicité

Des énormes essaims de fourmis volantes ont fait croire à un satellite météo l’approche de nuages

nuee fourmis volantes grande bretagne
| Philip Toscano

Une importante nuée de fourmis, volant au-dessus du Royaume-Uni, a trompé les prévisions météo dans le sud de la région en faisant croire à l’arrivée de nuages. Ce phénomène se déroule chaque année et n’a rien d’anormal.

Les britanniques observent cet événement chaque année. Durant l’été, les fourmis volantes envahissent le ciel, donnant l’impression d’une pluie en plein soleil. Elles sont tellement nombreuses que les satellites météo les ont prises dernièrement pour des gouttes de pluie.

« Nous pouvons dire que ce ne sont pas des précipitations parce qu’elles ont une apparence étrange », a déclaré le présentateur météo de la chaîne BBC Simon King, qui remarqua rapidement l’erreur. « Nous savions qu’il faisait sec dans le sud de l’Angleterre et pourtant, le radar indiquait ces très légères ‘précipitations’… ».

Il avait par la suite tweeté une video montrant une animation des « nuages » de fourmis.


Cet événement, que les britanniques surnomment le « Flying Ant Day » (journée des fourmis volantes), peut se dérouler à n’importe quel moment entre le mois de juin et de septembre, avec une journée de « pic » où des millions de fourmis se retrouvent dans les airs, lorsque les conditions météorologiques sont bonnes.

Les essaims sont généralement déclenchés par une espèce commune de fourmis en Europe (Lasius niger). Les femelles, une fois sorties de leur nid, cherchent à s’accoupler en effectuant un vol nuptial.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.
À LIRE AUSSI :
Pour la première fois, des chercheurs extraient l'ADN d'insectes incrustés dans de la résine

Elles relâchent dans l’air des phéromones qui vont attirer un nombre impressionnant de mâles, qui seront en compétition pour être choisis par l’une d’entre elles. Cependant, le manque de discrétion de ce phénomène attire également les oiseaux, qui ne manquent pas de faire le plein de protéines avec ce festin qui s’offre à eux…

Une fois les vols nuptiaux terminés, les mâles meurent, et les femelles qui ont pu récolter de la semence retournent dans le sol se construire un nouveau nid. Si l’accouplement a été correctement réalisé, elles sont capables de pondre des œufs jusqu’à leur mort (environ 20’000 progénitures en 15 ans).

invasion fourmis volantes
L’invasion de fourmis volantes dans le ciel britannique. Crédits : Getty images

Certains spécialistes pensent que ces erreurs météorologiques seraient dues à une augmentation de la population des fourmis ces dernières années, alors que d’autres présument que ce serait simplement dû à la technologie qui, en devenant plus sophistiquée, a rendu les appareils de mesure plus sensibles. Une erreur similaire s’était déjà produite en 2017.

Vous allez aussi aimer : Les colonies de fourmis ont des souvenirs que leurs membres individuels n’ont pas

Néanmoins, la première hypothèse ne serait pas une mauvaise chose au niveau de l’écosystème selon la Royal Society of Biology. Outre le fait qu’ils servent de nourriture pour les oiseaux, les nids qu’ils creusent jouent un rôle important dans l’entretien du sol, en permettant à l’oxygène et à l’eau d’atteindre les racines profondes. Cela aide également à contrôler certaines maladies des plantes.

Cette nuée d’insectes, qui parait nuisible, peut donc apporter certains bénéfices aux cultivateurs. Il faut juste éviter de pique-niquer juste en dessous…

À LIRE AUSSI :
Une étude montre qu’une forme de conscience élaborée existe chez certains oiseaux

Source : BBC

Plus d'articles
arbre canada chene rouge
Au Canada, des gens luttent pour sauver un arbre majestueux plus vieux que le Canada