Deux souches virales de la grippe pourraient avoir complètement disparu

deux souches grippes pourraient avoir disparu
| Alamy

Les mesures de lutte contre la pandémie, incluant notamment le port du masque et la distanciation sociale, imposées par de nombreux pays, ont permis également de combattre indirectement d’autres virus. C’est notamment le cas de la grippe, pour laquelle beaucoup moins de cas ont été signalés en 2020. Il se pourrait même que deux souches spécifiques de la grippe aient disparu entre temps, au regard du fait qu’aucun cas d’infection concernant ces souches virales n’a été signalé depuis un an.

Il y a eu si peu de transmission de la grippe pendant la pandémie de COVID-19 que certains types de virus de la grippe pourraient avoir disparu. Pendant la pandémie de COVID-19, les cas de grippe sont tombés à des niveaux historiques — un phénomène que les experts attribuent au port du masque et à d’autres précautions pour lutter contre le nouveau coronavirus.

La potentielle disparition de deux souches virales

Fait intéressant, deux types de virus de la grippe ne sont pas apparus depuis plus d’un an, ce qui signifie qu’il n’y a eu aucun cas signalé de ces virus dans le monde. Les experts ne savent pas encore si ces types ont disparu, mais si tel est le cas, les autorités pourraient avoir plus de facilité à choisir les souches de virus de la grippe incluses dans le vaccin contre la grippe saisonnière.

Pour expliquer quels virus de la grippe peuvent avoir disparu, il est utile de comprendre comment les virus de la grippe sont classés. Deux familles provoquent la grippe saisonnière : la grippe A et la grippe B. Les virus grippaux A sont divisés en sous-types basés sur deux protéines à leur surface connues sous le nom d’hémagglutinine (H) et de neuraminidase (N).

À LIRE AUSSI :
COVID : un test sanguin pour révéler les personnes à risque de développer une forme sévère
schema circulation virus grippe 3c3a
Prévisions et schéma de circulation concernant différents sous-types A du virus de la grippe pour 2019. Depuis plus d’un, la souche 3c3.A (bleu foncé) n’a pas été signalée. © bioRxiv

Actuellement, le H1N1 et le H3N2 circulent chez les humains, et chacun de ces sous-types est encore décomposé en « clades ». Les virus de la grippe B, en revanche, n’ont pas de sous-types ou de clades, mais sont divisés en deux lignées connues sous le nom de B/Yamagata et B/Victoria. Un clade de H3N2, connu sous le nom de 3c3.A, n’a pas été détecté depuis mars 2020. Il en va de même pour la lignée B/Yamagata.

Une baisse de diversité virale bienvenue

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Chaque année, les scientifiques préparent le vaccin contre la grippe des mois avant le début de la saison de la grippe en voyant quelles souches circulent dans le monde, puis en prédisant quelles souches de grippe sont susceptibles d’être les plus courantes au cours de la saison à venir. Une diversité plus faible du virus de la grippe signifie un plus petit nombre de virus en circulation parmi lesquels choisir et une plus grande chance que les souches du vaccin correspondent à celles en circulation.

Les virus H3N2 sont un groupe particulièrement diversifié, et avant la pandémie de COVID-19, leurs clades semblaient devenir de plus en plus diversifiés génétiquement chaque année. Ainsi, une baisse de la diversité pour ce sous-type serait une bonne chose, explique Richard Webby, directeur du Centre collaboratif de l’Organisation mondiale de la santé pour les études sur l’écologie de la grippe chez les animaux et les oiseaux.

À LIRE AUSSI :
Un virus extrêmement mortel se propage en Inde

Webby avertit que ces types de virus pourraient toujours exister même s’ils n’ont pas été signalés dans les bases de données officielles. Mais la baisse spectaculaire des cas de grippe cette année est susceptible d’apporter des changements pour cette maladie. « Sans aucun doute, cela va définitivement changer quelque chose en matière de diversité des virus de la grippe. La mesure dans laquelle cela change et combien de temps cela persistera sont les grands points d’interrogation. Mais nous n’avons jamais vu cela auparavant ».

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.