1.7K Partages

Les éruptions volcaniques, lorsqu’elles sont suffisamment puissantes, peuvent altérer temporairement la composition atmosphérique en la surchargeant d’aérosols volcaniques. Ainsi, lorsque les rayons du Soleil pénètrent l’atmosphère terrestre, ces derniers interagissent avec les particules en suspension et peuvent donner lieu à divers phénomènes lumineux spectaculaires. C’est le cas de l’éruption du volcan Raikoke en Russie, qui a transformé les levers et couchers de soleil estivaux en spectacles lumineux violets.

Les chasseurs de lever et de coucher de soleil ont découvert quelque chose d’étrange cet été : dans les régions rurales du Colorado et dans le reste de l’hémisphère Nord, ces phénomènes lumineux avaient une teinte violette. Maintenant, des ballons météorologiques explorant la stratosphère ont tracé la mystérieuse lumière pourpre jusqu’à une éruption volcanique en Russie.

Le 22 juin, le volcan russe Raikoke a projeté des cendres et du gaz sulfurique à 17 km dans la stratosphère. Les éruptions aussi violentes sont rares — le dernier à avoir craché des gaz de façon aussi intense date de 1991, lorsque le mont Pinatubo aux Philippines est entré en éruption. Les chercheurs surveillant la stratosphère à l’aide de ballons à haute altitude ont rapidement découvert une couche de particules de soufre 20 fois plus épaisse que la normale.

La diffusion de la lumière par les aérosols volcaniques

C’est suffisant pour expliquer les levers et couchers de soleil mauves et pour les relier à l’éruption de Raikoke. Lorsque le Soleil se lève ou se couche, ses rayons frappent l’atmosphère de biais, forçant la lumière à se déplacer plus loin et à filtrer à travers davantage de particules appelées aérosols.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.
lumiere violet

L’éruption du volcan Raikoke a libéré dans l’atmosphère des aérosols sous forme de particules de soufre, qui ont diffusé davantage la lumière du Soleil, créant ainsi cette teinte violette. Crédits : Glenn Randall

Sur le même sujet : Un volcan vient d’éjecter un nuage de cendres si grand qu’il peut être vu depuis l’espace

Ces aérosols, y compris les particules de soufre qui volent très haut, agissent comme des boules à facettes, diffusant la lumière dans toutes les directions. Si une éruption volcanique émet suffisamment de soufre dans la stratosphère, cette dispersion de la lumière peut provoquer un refroidissement temporaire de la planète entière en déviant davantage de lumière solaire dans l’espace.

L’éruption de Raikoke a été puissante, mais n’a pas relâché assez d’aérosols pour altérer de manière significative le climat de la Terre. Mais c’est le même effet de diffusion de la lumière qui est à l’origine des récents levers et couchers de Soleil violets. L’effet ne durera pas éternellement, peut-être un mois ou deux selon les chercheurs. Jusque-là, un ciel dégagé et une faible pollution atmosphérique augmenteront les chances de pouvoir admirer le spectacle.

Sources : Université du Colorado

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1.7K Partages
1.7K Partages
Partager via
Copier le lien