Des travailleurs japonais portent des exosquelettes pour continuer à travailler malgré un âge avancé

travailleur exosquelette eksobionics
Un travailleur portant un exosquelette de la compagnie Ekso Bionics (États-Unis). | Constructor Magazine

Au Japon, un pays connu pour son sérieux, sa persévérance et son ambition quand il s’agit de travail, des personnes âgées s’équipent maintenant d’exosquelettes pour répondre aux exigences physiques de leur emploi malgré leur âge, afin de rester le plus longtemps possible dans le marché de l’emploi.

28% : c’est le taux record de personnes âgées de 65 ans ou plus au Japon, un pays qui vieillit rapidement. Cette situation a entraîné une pénurie de main-d’œuvre, en particulier dans les secteurs du travail manuel comme la construction, la fabrication et l’agriculture.

Pour encourager les personnes âgées à rester dans ces industries ou à s’y intégrer, plusieurs entreprises de technologie japonaises ont mis au point des combinaisons de type exosquelette, qui facilitent le transport d’objets lourds.

« Nous n’avons pas le choix – les personnes âgées doivent pouvoir conserver leur travail », déclare Daigo Orihara de chez Innophys, qui a conçu un modèle de combinaison assistée appelé Every Muscle Suit.

Un exosquelette qui ne nécessite aucun apport d’énergie externe

Article Premium


L'article complet est uniquement accessible aux abonnés premium. Abonnez-vous pour seulement 0.9 € le premier mois !  

Éliminez toutes les pubs du site et profitez de contenu exclusif tout en continuant de nous soutenir !


J'EN PROFITE
Code promo : New90cent
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous pour accéder à l'article :
Souscrire | Mot de passe oublié ?

Laisser un commentaire