article placeholder

trou-vers-configuration

Un trou de ver est une solution à l'équation d'Einstein dans le cadre de la relativité générale. Il peut théoriquement connecter deux zones du même univers, ou deux univers différents en reliant de trous noirs. Dans leur nouvelle étude, les chercheurs montrent qu'envoyer un message à travers un trou de ver nécessite des configurations géométriques de l'espace-temps très spécifiques. Crédits : Shutterstock
article placeholder

energie-moteur-ion

Graphe présentant l'énergie (E) et le travail (W) mesurés lors de l'utilisation du moteur. Crédits :
article placeholder

vaisseaux-ordre-temps

Si une planète est placée à proximité d'un des vaisseaux, la dilatation temporelle gravitationnelle entraîne une différence de temps entre les temps propres des deux vaisseaux. Le vaisseau affecté par la dilatation temporelle n'aura alors pas le temps d'esquiver l'attaque du vaisseau éloigné. Crédits : Magdalena Zych
article placeholder

ordre-temps-relativite

Schéma expliquant le phénomène de causalité temporelle en présence de masses. Les horloges initialement synchronisées a et b sont positionnées à des distances fixes d'un agent éloigné dont la coordonnée temporelle est t. L'événement A (B) est défini par l'horloge de a (b) indiquant le temps propre τ*. Dans la configuration KA≺B (gauche), une masse est placée plus près de b que de a. En raison de la dilatation temporelle gravitationnelle, l’événement A peut se retrouver dans le passé causal de l’événement B : pour un τ* suffisamment grand, la différence de temps entre les horloges devient plus importante que le temps nécessaire à la lumière pour les parcourir. La lumière émise à l'événement A atteint l'horloge b avant l'événement B.