article placeholder

zones-synchronisation-systeme

Les systèmes chaotiques possèdent des zones de densité différentes. Les zones structurellement plus denses mettent plus de temps à se synchroniser (points rouges). Crédits : Nir Lahav et al. 2018
article placeholder

points-synchronisation-attracteur

Contrairement à ce que les physiciens pensaient, la synchronisation topologique des systèmes chaotiques montre que la synchronisation débute dans les zones les moins denses puis se généralise ensuite à tout le système. Crédits : Nir Lahav et al. 2018
article placeholder

zones-synchronisation-progressive

La synchronisation topologique vise à étudier la synchronisation des systèmes chaotiques du point de vue structurel. La synchronisation débute d'abord de manière localisée entre les deux système, avant de se généraliser. Ces structures en forme de donuts sont les structures globales du système de Rossler pour différentes intensités de couplage. Les points rouges représentent les zones locales où la synchronisation a commencé. Crédits : Nir Lahav et al. 2018
article placeholder

paires-electrons-supraconducteur

Les chercheurs ont découvert un nouvel état collectif stable des paires électroniques induit par laser en compétition avec la supraconductivité. Crédits :
article placeholder

qubit-combinaison-ordinateur

Schéma montrant l'intrication entre deux qubits différents utilisée par les chercheurs pour obtenir à la fois une rapidité d'exécution et une stabilité de leur ordinateur quantique. Crédits : A. Noiri et al. 2018