Soutenez le journalisme scientifique indépendant ! [+ supprimez la pub] [-20% avec le code 0pub20pourcent]
JE M'ABONNE

Coronavirus : Microsoft et Adaptative Biotechnologies veulent prélever le sang de 1000 volontaires pour une nouvelle étude

microsoft immunerace
| Getty

La majorité des recherches portant actuellement sur la réponse immunitaire du corps à l’infection par le coronavirus SARS-CoV-2 concernent les anticorps. Jusqu’à présent, encore peu de travaux se sont attachés à aborder le problème sous l’angle des lymphocytes T. Pour remédier à cela, les entreprises Microsoft et Adaptive Biotechnologies ont décidé de lancer une étude, baptisée ImmuneRACE, concernant la réponse immunitaire impliquant les lymphocytes T pour un échantillon de 1000 personnes. Pour cela, les deux entreprises invitent les personnes remplissant les critères imposés à s’enregistrer en ligne afin qu’un échantillon de sang leur soit prélevé à des fins d’étude. 

Une nouvelle étude vise à mieux comprendre pourquoi le coronavirus affecte les gens de manière si radicalement différente. Certaines personnes infectées ne présentent aucun symptôme, tandis que d’autres se retrouvent gravement malades et nécessitent des semaines d’apport en oxygène dans un hôpital. Le géant de la technologie Microsoft a lancé une étude avec Adaptive Biotechnologies, une entreprise de biotech basée à Seattle, afin d’étudier la large gamme de réponses immunitaires au virus.

Les deux sociétés recrutent 1000 bénévoles pour une étude virtuelle. Les participants éligibles doivent être situés dans l’une des deux douzaines de zones métropolitaines des États-Unis et avoir été exposés, infectés ou guéris du SARS-CoV-2. Les chercheurs se concentrent spécifiquement sur les réponses des lymphocytes T, qui sont un élément essentiel de la réponse immunitaire du corps. Les cellules T aident à combattre le virus et les cellules peuvent acquérir une mémoire immunitaire contre les infections futures.

À LIRE AUSSI :
Un spray nasal anti-COVID déjà prêt pour utilisation
carte donneurs
Critères de localisation pour être éligible à l’étude ImmuneRACE. Crédits : GoogleMaps

Suite à l’explosion des tests d’anticorps et de la recherche dans le domaine, Microsoft et Adaptive Biotechnologies espèrent que cette étude pourra constituer un troisième pilier des recherches COVID-19 axées sur les cellules T, explique Lance Baldo, directeur médical d’Adaptive. L’inscription est ouverte et se fait en ligne. L’étude est ouverte aux personnes vivant à moins de 100 km de 23 zones métropolitaines différentes à travers les États-Unis, y compris Los Angeles, Boston, New York et Houston.

Ont déjà été recrutées plus de 100 personnes dans les trois groupes éligibles de personnes exposées, infectées et guéries. Pour être admissible au groupe exposé, vous devez vivre avec une personne qui a un cas confirmé de COVID-19 ou être un soignant traitant des patients malades sans équipement de protection. Les patients infectés par le coronavirus doivent avoir un diagnostic confirmé, soit par un résultat de test positif, soit par un diagnostic d’un professionnel de la santé.

Sur le même sujet : COVID-19 : des chercheurs confirment le développement d’une immunité après l’infection

Les personnes répondant à ces critères peuvent s’inscrire en ligne en remplissant un questionnaire. Si elles sont sélectionnées, les chercheurs s’arrangeront pour qu’une infirmière vienne leur prélever des échantillons de sang. Elle portera un équipement de protection et effectuera également un écouvillonnage de la gorge ou du nez.

L’étude offre des cartes-cadeaux de 50$ à celles et ceux qui terminent l’étude initiale. Les chercheurs donnent également aux participants la possibilité de participer à jusqu’à quatre prélèvements sanguins supplémentaires sur une période de deux mois. Les participants effectuant les cinq prélèvements sanguins peuvent gagner 250$ en cartes-cadeaux. La recherche pourrait aider à décoder certains des mystères du coronavirus. Microsoft et Adaptive se sont engagés à mettre les données et les résultats à disposition gratuitement dès juin.

Sources : ImmuneRACE

Plus d'articles
comment bien choisir huile cbd couv
Comment bien choisir son huile de CBD ?