185 Partages

Des chercheurs ont mis au point une nouvelle technique simple, rentable et précise pour équiper les nouvelles voitures autonomes avec les outils nécessaires pour percevoir des objets en trois dimensions sur leurs parcours.

À l’heure actuelle, les capteurs lasers qui sont vastement répandus pour détecter des objets en 3D sur les parcours des voitures autonomes sont extrêmement précis, mais sont également très volumineux, coûteux et énergivores.

Ces capteurs LiDAR (Light Detection and Ranging) sont fixés sur les toits des voitures, où ils augmentent la résistance du vent, un inconvénient important des voitures électriques. Ces derniers peuvent d’ailleurs ajouter environ 10’000 dollars au coût d’une voiture électrique de ce type.

Cependant, malgré leurs inconvénients, la plupart des experts ont considéré ces capteurs LiDAR comme le seul moyen plausible pour les véhicules autonomes de percevoir en toute sécurité les piétons, les voitures et les autres obstacles et dangers sur la route.

detection 3d camera stereo lidar voiture autonome

Crédits : Lindsay France/Cornell University

Mais à présent, des chercheurs de Cornell ont découvert qu’une méthode plus simple, utilisant deux caméras (moins coûteuses) situées de part et d’autre du pare-brise, permet de détecter des objets avec une précision proche de celle du LiDAR, mais pour une fraction de son coût.

« L’un des problèmes majeurs des voitures autonomes est d’identifier les objets qui les entourent. Ce qui est évidemment essentiel pour qu’une voiture puisse naviguer dans son environnement », a déclaré Kilian Weinberger, professeur agrégé d’informatique et auteur principal du document, qui sera présenté à la conférence Computer Vision and Pattern Recognition, du 15 au 21 juin 2019 à Long Beach, en Californie (USA).

detection 3d camera stereo lidar voiture autonome

Crédits : Lindsay France/Cornell University

À savoir que les capteurs LiDAR utilisent des lasers pour créer des cartes de points 3D de leur environnement, mesurant la distance des objets via la vitesse de la lumière.

Les caméras stéréo quant à elles reposent sur deux perspectives pour établir la profondeur du champ observé, comme le font les yeux humains. De ce fait, ces dernières constituent une alternative viable et peu coûteuse au LiDAR. « La croyance commune est qu’il est impossible de fabriquer des voitures autonomes sans LiDAR. Mais nous avons démontré, au moins en principe, que c’est possible », a ajouté Weinberger.

Vous aimerez également : Uber lance le premier taxi sans chauffeur !

De plus, toujours selon Weinberger, les caméras stéréo pourraient potentiellement être utilisées comme moyen principal d’identification d’objets dans des voitures moins chères, ou comme méthode de secours dans les voitures haut de gamme également équipées de LiDAR.

« L’industrie automobile autonome est réticente à s’éloigner de LiDAR, malgré les coûts élevés de cette technologie, en raison de son excellente précision de portée, essentielle pour la sécurité autour de la voiture », a déclaré Mark Campbell, directeur de la Sibley School of Mechanical and Aerospace Engineering, et co-auteur du document. « Mais l’amélioration spectaculaire de la détection de la distance ainsi que la précision, avec la représentation à vol d’oiseau des données de la caméra stéréo, pourraient révolutionner ce domaine », a-t-il ajouté.

Selon les chercheurs, les résultats de cette nouvelle technique ont des implications qui vont bien au-delà des voitures autonomes.

VIDÉO : Une nouvelle méthode simple et peu coûteuse a été découverte, permettant aux voitures autonomes de détecter des objets 3D avec une grande précision

Source : arXiv.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

185 Partages
185 Partages
Partager via