4.1K Partages

Une pieuvre pour le moins téméraire a saisi sa chance et s’est échappée d’un aquarium en Nouvelle-Zélande. À présent, l’animal est donc retourné dans son habitat naturel. 

La pieuvre en question, connue sous le nom de « Inky », a réussi à s’échapper par le biais d’une fente située au sommet de son aquarium, au National Aquarium of New Zealand. Elle a ensuite traversé le local en rampant au sol, puis a rejoint un ruissellement d’eau menant à Hawke’s Bay, en passant par un réseau de tuyaux sous le sol du local. Depuis là, elle a finalement pu goûter à la liberté de son habitat naturel en remontant jusqu’à la mer !

« Les pieuvres sont des animaux très intelligents, très curieux et qui aiment repousser les limites », a déclaré Rob Yarrell, directeur de l’aquarium national de Nouvelle-Zélande. « Cette pieuvre était très sympathique et intelligente, et a clairement découvert une faille au sommet de son aquarium », a ajouté Yarrell.

Inky est une pieuvre commune néo-zélandaise qui a été capturée par inadvertance par un pêcheur d’écrevisses au large de la côte de Napier. Ce dernier l’avait alors offerte à l’aquarium. Aujourd’hui, Inky semble bien faire honneur à son espèce ! « Durant son séjour chez nous, Inky a beaucoup appris », se souvient Yarrell.

pieuvre

Des photographies montrant le chemin qu’a très probablement emprunté Inky lors de son évasion de l’aquarium. Crédits : National Aquarium of New Zealand

Yarrell a également indiqué qu’il n’y aurait pas de recherches conséquentes pour retrouver l’animal en question et le ramener dans l’aquarium. « Inky va très certainement vaguer dans les fonds marins, de retour dans son habitat naturel », a-t-il ajouté.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Les pieuvres sont capables de s’extraire d’endroits vraiment très petits. À savoir que la seule restriction qu’elles aient (par rapport à leur corps) sont leurs becs, qui ne peuvent pas changer de taille. En effet, il s’agit de l’unique partie rigide de leur corps.

Vous allez aussi aimer : Les tentacules des pieuvres sont capables de prendre des décisions sans l’intervention du cerveau de l’animal

Yarrell suppose qu’Inky a entendu de l’eau s’écouler dans les tuyaux, ce qui aurait pu lui donner des idées sur comment s’échapper, « elle avait déjà tenté de s’enfuir il y a quelques mois ». Mais cette fois, l’animal a bel et bien réussi.

À l’heure actuelle, l’intelligence des céphalopodes, y compris les pieuvres, est bien connue des scientifiques. De plus, leurs exploits en termes de résolution de problèmes et d’évasions sont très bien documentés. Yarrell a également indiqué que l’aquarium ne souhaitait pas garder davantage de pieuvres en captivité.

VIDÉO : Voici Inky, une pieuvre très futée…

Source : Radio New Zealand

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4.1K Partages
4.1K Partages
Partager via
Copier le lien