Une nouvelle espèce de manchot préhistorique a été découverte en Nouvelle-Zélande. Ces animaux étaient si grands que le chercheur à l’origine de la découverte des ossements ne parvenait pas à déterminer de quel genre d’animal il s’agissait.

Datant de la fin du Paléocène, il y a 56 à 60 millions d’années, le fraîchement nommé Kumimanu biceae était si grand qu’il mesurait 1.65 mètre de haut en position debout, et atteignait jusqu’à 1.77 mètre de longueur lorsqu’il nageait. Il pouvait peser jusqu’à 100 kilogrammes.

Il s’agit de l’un des plus gros manchots qui ait jamais existé, atteignant un taille légèrement inférieure au Palaeeudyptes klekowskii, un manchot disparu de l’Éocène antarctique (l’Éocène datant d’après le Paléocène), qui lui mesurait environ 2 mètres de long, et pesait jusqu’à 115 kilogrammes.

Mais bien qu’il ne batte pas de record en termes de taille, K. biceae est le plus ancien manchot géant jamais découvert, selon le conservateur du musée Te Papa, Alan Tennyson, qui a trouvé la première partie du squelette en 2004. En effet, d’autres fossiles de manchots géants ont déjà été découverts, mais ces derniers remontent à environ 42 à 35 millions d’années, les plaçant à l’époque Éocène.

Et les deux espèces encore plus anciennes de manchots Waimanu qui ont émergé peu après l’extinction Crétacé-Tertiaire (soit avant le Paléocène) étaient bien plus petites et présentaient des signes de perte de capacité de vol. « Qu’un manchot rivalisant avec les plus grandes espèces fossiles connues dans le passé ait existé au Paléocène, peut indiquer que le gigantisme des manchots est survenu peu de temps après que ces oiseaux soient devenus des plongeurs incapables de voler », ont écrit les chercheurs dans leur article.

Tennyson a découvert les restes fossilisés enfermés dans un rocher sur une plage à Otago, en Nouvelle-Zélande. Au début, il ne savait pas de quels os il s’agissait, ni à quelle espèce ils avaient appartenus.

ossements manchot colossal géant nouvelle zélande paléocène

L’humérus du manchot et un os de ceinture scapulaire, emmêlés. Crédits : Gerald Mayr/Senckenberg Research Institute

Lorsque l’extraction du rocher a commencé, les chercheurs ont vite réalisé qu’il s’agissait des ossements d’un oiseau, d’un très grand oiseau. « Le minutieux travail d’extraction a révélé lentement que la roche contenait une multitude d’os d’un manchot colossal », a déclaré Tennyson.

Le nouveau manchot a été nommé Kumimanu, ce qui signifie « oiseau monstre » en maori, et biceae en l’honneur de la maman de Tennyson, Bice Tennyson.

Il est difficile de savoir à quel point K. biceae ressemblait aux manchots modernes, dont le plus grand est le manchot empereur, qui mesure 1.1-1.2 mètre. « Il aurait été très impressionnant à voir, aussi grand que de nombreuses personnes, et un animal musclé très solide, construit pour résister à de fréquentes plongées profondes pour attraper ses proies », a déclaré Tennyson. « Ce n’aurait pas été le genre d’oiseau que quelqu’un pourrait attraper vivant, il aurait été considérablement plus puissant qu’un être humain », a-t-il ajouté.

manchot géant colossal nouvelle zélande comparaison humain paléocène

Reconstruction artistique du Kumimanu biceae, en comparaison d’un être humain. Crédits : Gerald Mayr/Senckenberg Research Institute

Le déclin des manchots géants dans le monde a probablement quelque chose à voir avec l’augmentation des mammifères marins, avec laquelle il coïncide.

Actuellement, les chercheurs ne sont pas certains de ce qui a causé la disparition de ces oiseaux géants de la surface du globe. Mais l’expansion des phoques, des morses, des baleines et d’autres mammifères océaniques a probablement donné lieu à une compétition entre ces différentes espèces (pour les ressources alimentaires et les aires de reproduction), et les manchots géants ont perdu cette bataille.

Sources : Nature Communications, Te Papa Museum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.