7.2K Partages

Des pirates informatiques menacent de publier toute une série de documents confidentiels relatifs aux attentats terroristes du 11 septembre 2001, si les entreprises concernées par leur chantage ne répondent pas à leurs demandes.

Le groupe, qui porte le nom de The Dark Overlord, fait régulièrement du chantage à des individus et à des organisations, notamment Hiscox Syndicates Ltd, Silverstein Properties et Lloyds of London, et affirme avoir détourné 18’000 documents secrets. Les pirates menacent à présent de publier ces documents par étapes, jusqu’à ce qu’une rançon soit reçue en Bitcoins.

À lire aussi : Comprendre les crypto-monnaies en 10 minutes

Le groupe The Dark Overlord a déjà divulgué certains des dossiers (ayant moins d’importance) à titre de « preuve » et affirment que des documents bien plus dommageables seront publiés prochainement si leurs demandes ne sont pas satisfaites. Certains des documents qui ont déjà été publiés par les pirates incluent des références à la FAA (Federal Aviation Administration) et à la TSA (Transport Security Administration).

Dans cet océan de 18’000 documents, les pirates prétendent également disposer de dossiers relatifs à des assureurs et des cabinets d’avocats traitant d’affaires liées à l’attentat du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center. « Nous fournirons de nombreuses preuves concernant les conspirations du 11 septembre grâce à notre vol de 18’000 documents secrets », a tweeté The Dark Overlord à la veille du nouvel an.

Selon l’annonce du groupe sur le site internet Pastebin (qui permet de stocker du texte en ligne durant une période de temps déterminée), les données confidentielles traitent d’affaires liées aux attentats du 11 septembre 2001, mais à l’heure actuelle, nous ne savons pas ce que ces données révèlent par rapport aux attentats.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Un porte-parole de Hiscox (l’une des entreprises mentionnées plus haut et cible des pirates) a déclaré que leurs propres systèmes n’étaient pas affectés par l’incident, mais que les données d’un cas traité par un cabinet d’avocats pour le compte de Hiscox concernant un litige relatif aux attentats du 11 Septembre, ont probablement été téléchargées.

The Dark Overlord a également menacé certaines personnes impliquées dans les affaires, en annonçant : « Si vous faites partie des dizaines de cabinets d’avocats impliqués dans le litige, êtes un politicien impliqué dans l’affaire, un organisme chargé de l’application de la loi impliqué dans les enquêtes, une société de gestion immobilière, une banque d’investissement, un client d’un client, d’une référence, d’un assureur mondial ou de toute autre personne liée à cette affaire, nous vous invitons à nous contacter via notre adresse e-mail ci-dessous et à demander à ce que vos documents soient officiellement retirés de toute diffusion publique éventuelle. Cependant, vous allez devoir nous payer ».

Vous aimerez également : Une étude confirme qu’un réseau Internet quantique mondial pourrait effectivement être fonctionnel

Cette affaire n’est que le dernier projet orchestré par le groupe. En 2017, ils ont volé des épisodes d’Orange is the New Black (une série Netflix), qu’ils ont ensuite publiés avant la date prévue, affirmant que Netflix n’avait pas répondu à leurs demandes. Le groupe a également affirmé avoir accès à des dizaines d’émissions supplémentaires des chaînes ABC, National Geographic, Fox ou encore SFI.

À présent, reste à attendre si ces documents seront bel et bien publiés, et si les informations qu’ils contiennent sont pertinentes par rapport à certaines théories du complot (ou non).

Source : Motherboard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7.2K Partages
7.2K Partages
Partager via
Copier le lien