Pour quelles raisons cligne-t-on des yeux ?

pourquoi clignement yeux
| Shutterstock

De nombreux phénomènes physiologiques sont activés involontairement chez l’humain, de manière à rendre ces processus autonomes. C’est le cas du clignement des yeux. Bien que l’on n’y prête en général aucune attention, nous clignons des yeux environ 15 fois par minute. Mais pourquoi avons-nous besoin d’un tel mécanisme ?

Il y a deux raisons principales. Tout d’abord, cligner des yeux élimine les particules des yeux. S’il y a un corps étranger, cela aide à s’en débarrasser. Deuxièmement, cligner des yeux lubrifie les globes oculaires. Les yeux ont besoin d’une surface lisse pour que la lumière se concentre correctement, afin que la vision ne devienne pas floue. Le clignement libère un film lacrymal — qui se compose principalement d’eau, de molécules huileuses et de mucus — pour garder la surface du globe oculaire lisse.

Un processus remplissant plusieurs fonctions physiologiques

Il empêche également l’œil de se dessécher, ce qui peut être inconfortable. En effet, lorsqu’une partie de l’œil s’assèche, cela entraîne une sensation de brûlure sur la cornée qui est la couche protectrice externe de l’œil. Cela peut être très douloureux, car il existe de nombreuses terminaisons nerveuses dans la cornée.

schema anatomie oeil
Le film lacrymal produit par le clignement possède trois fonctions importantes : il lubrifie le globe oculaire, apporte de l’oxygène à la cornée et protège contre les infections. © Pro Visu

Le film lacrymal fournit également de l’oxygène à l’œil. Les vaisseaux sanguins n’atteignent pas la cornée, mais le film lacrymal lui transfère directement l’oxygène. Le film contient également des enzymes qui combattent les bactéries et aident à prévenir l’infection de l’œil. Cligner des yeux aide aussi pendant les moments émotionnels. Lorsque vous pleurez, vous clignez des yeux plus souvent pour chasser les larmes.

À LIRE AUSSI :
Les araignées sauteuses possèdent une capacité cognitive jusqu'ici uniquement attribuée aux vertébrés

Cligner des yeux est un réflexe. Cela arrive involontairement, mais peut aussi résulter d’une action volontaire. Il faut 400 millisecondes à une personne moyenne pour cligner des yeux. La plupart des gens clignent des yeux entre 10 et 20 fois par minute, généralement environ 15 ou 16 fois. Cependant, il existe certaines circonstances qui font que les gens clignent des yeux plus ou moins souvent.

Des circonstances forçant le clignement des yeux

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Par exemple, l’on cligne des yeux plus fréquemment s’il y a quelque chose dans nos yeux. Certains troubles, comme un cil incarné, peuvent donner l’impression qu’il y a quelque chose dans l’œil, faisant ainsi cligner davantage des yeux. Les allergies, la conjonctivite et d’autres types d’inflammation peuvent également déclencher le réflexe. Certaines personnes ont des tics, ou des mouvements involontaires habituels, qui les amènent à cligner fréquemment des yeux, et le stress et l’anxiété peuvent également faire cligner davantage. En présence de problèmes de vision non corrigés, l’on peut aussi cligner des yeux plus souvent car ils essaient naturellement de corriger la vision floue.

S’il y a des dommages au nerf facial, qui est responsable de la fermeture de la paupière, une personne peut cligner des yeux plus lentement ou moins souvent. La fatigue et certains médicaments peuvent provoquer un effet similaire. Lorsque l’on se concentre sur quelque chose comme regarder un film, l’on peut moins cligner des yeux pour renforcer sa concentration. Par exemple, lors de la lecture, les gens ont tendance à cligner des yeux à la fin d’une phrase plutôt qu’au milieu.

À LIRE AUSSI :
Les araignées sauteuses possèdent une capacité cognitive jusqu'ici uniquement attribuée aux vertébrés

Selon une étude de 2013 publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, les gens clignent des yeux plus souvent qu’il n’est nécessaire pour lubrifier l’œil, ce qui peut permettre au cerveau de se reposer un peu. Il ne s’agit pas seulement de la protection du globe oculaire et de la lubrification et de l’élimination des particules, mais plutôt de la question de quand, exactement, donner cette petite pause mentale au cerveau.

Laisser un commentaire