Un robot joueur d’échecs casse le doigt d’un enfant durant un tournoi

robot joueur echecs casse doigt enfant tournoi
| PIRO4D/Pixabay
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Un robot spécialement programmé pour jouer aux échecs a beaucoup fait parler de lui ces derniers jours. Malheureusement, il ne s’est pas fait connaître pour son jeu brillant, mais pour un accident. Il a en effet coincé et brisé le doigt d’un enfant de 7 ans en disputant une partie avec lui.

C’est lors du tournoi international d’échecs de Moscou, qui s’est tenu du 13 au 21 juillet 2022, que l’accident est survenu. Une table avait été mise en place, sur laquelle le fameux robot disputait trois parties d’échecs de manière simultanée. Le 19 juillet, comme l’explique le média russe TASS dans un article, il a joué trois matchs avec de jeunes talents. L’un d’entre eux était Christopher, 7 ans, qui est l’un des 30 meilleurs joueurs d’échecs de Moscou de moins de 9 ans.

Sur cette vidéo, relayée par plusieurs médias dont The Guardian, on peut voir distinctement l’accident se produire. Le robot aurait, selon le compte Telegram du site d’informations russe Baza, coincé et « serré » le doigt de l’enfant. En réalité, il est plus probable que le robot ait écrasé le doigt de l’enfant « par erreur », en essayant de jouer un coup au mauvais moment. « Le robot a cassé le doigt de l’enfant. Bien entendu, ce n’est pas une bonne chose », a réagi le président de la Fédération des échecs de Moscou, Sergey Lazarev, auprès de TASS. La fédération avait, selon ses dires, loué le robot pour proposer cette activité durant l’événement.

À LIRE AUSSI :
Des investisseurs en cryptomonnaies partagent leurs cris de désespoir dans un groupe Telegram

Ce dernier avait déjà été exposé au public de nombreuses fois au cours d’événements similaires. Aucun souci particulier n’avait jamais été rencontré, et les matchs s’étaient déroulés sans accroc. « L’enfant a fait un mouvement. Après cela, il est nécessaire de laisser au robot un temps de réaction, mais le garçon s’est dépêché, et le robot l’a attrapé par erreur », explique-t-il, avant de préciser : « nous n’avons rien à voir avec ce robot ». L’enfant n’aurait donc pas respecté les règles de sécurité à suivre avec ce type de robot. On peut toutefois s’interroger sur la nécessité de déployer un bras robotique avec une telle force alors que la machine a simplement pour objectif de déplacer des pièces d’échec.

Une fin de tournoi avec les doigts dans le plâtre

Sergei Smagin, député de la fédération d’échecs de Moscou, a assuré quant à lui que c’était la première fois qu’il voyait un accident de ce genre se produire. Plusieurs adultes se sont immédiatement précipités pour dégager l’enfant lorsqu’ils se sont aperçus que le robot l’avait coincé. Ils ont pu arracher le doigt à l’emprise de l’appareil, mais ne sont pas parvenus, en revanche, à éviter la fracture.

L’enfant a cependant pu terminer le tournoi avec un doigt dans le plâtre. TASS affirme que ses parents pourraient néanmoins déposer plainte pour ce préjudice. Les assurant de son soutien « de toutes les façons possible » dans ces démarches, Sergey Lazarev a déclaré que « les opérateurs de robots devront visiblement penser à renforcer la protection pour que cette situation ne se reproduise plus ».

Laisser un commentaire