Des chercheurs ont découvert un nouveau lien entre un schéma de fluctuations d’un type particulier d’ondes dans les courants-jets (les ondes de Rossby) et des vagues de chaleur paralysantes, qui frappent simultanément plusieurs régions du monde.

On les appelle les « ondes de Rossby » (ou ondes planétaires), un phénomène atmosphérique et océanique dans lequel des méandres géants déforment l’écoulement des courants dans un modèle ondulatoire. Il ne se produit pas seulement sur Terre, mais aussi sur d’autres planètes ou étoiles (dont le Soleil). Les ondes de Rossby sont notamment connues pour influencer le climat planétaire.

Grâce à une récente étude, l’étendue de cette influence devient plus claire. En analysant les résultats, des chercheurs ont découvert que lorsque certaines longueurs d’onde amplifiées prennent forme dans des courants-jets — des courants d’air à circulation rapide qui traversent l’atmosphère à haute altitude — le phénomène est lié à l’émergence de vagues de chaleur simultanées qui dévastent certaines régions. Les résultats ont été publiés dans la revue Nature Climate Change.

Régions les plus touchées : les principales productrices agricoles

« Nous avons constaté une augmentation d’un facteur 20 du risque de vagues de chaleur simultanées dans les principales régions agricoles lorsque ces régimes de vents à l’échelle mondiale sont en place », déclare Kai Kornhuber, chercheur en systèmes terrestres de l’Université Columbia. En d’autres termes, lorsque le phénomène se produit, se sont surtout les principales régions productrices de nourriture qui sont touchées.

ondes rossby jetstream

Développement d’une onde de Rossby le long du ruban thermique (ou front). Crédits : Wikipédia

Kornhuber et son équipe ont analysé les données climatiques de 1979 à 2018 et ont découvert que lorsque deux longueurs d’onde particulières d’ondes de Rossby circonglobales — appelées vague-5 et vague-7 — se sont diffusées dans le courant-jet de l’hémisphère Nord, elles ont canalisé de l’air subtropical chaud dans des régions d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Des pics de température pouvant persister durant des semaines

L’air chaud produit des pics de température qui peuvent persister durant des semaines : des événements météorologiques extrêmes qui menacent les populations et la sécurité alimentaire mondiale, en raison de leur impact généralisé sur les cultures.

« Deux semaines ou plus par été passées dans le régime de la vague 5 ou de la vague 7 sont associées à des réductions de 4% de la production agricole en moyenne, avec des diminutions régionales allant jusqu’à 11% », écrivent les chercheurs dans le document.

Et les effets effrayants ne s’arrêtent pas là… Les pertes de récoltes engendrent des hausses de prix des aliments, et bien que les chercheurs reconnaissent que ces prix peuvent être affectés par une série d’autres facteurs, ils pensent néanmoins que les impacts sur la récolte dus aux effets de Rossby sont significatifs.

Selon les chercheurs, ces modèles d’ondes sont apparus cinq fois au cours de la période d’étude (1983, 2003, 2006, 2012 et 2018), mais bien que l’on ne sache pas encore comment le changement climatique pourrait affecter le phénomène, l’impact de ces importantes perturbations sur un mode déjà en réchauffement est plutôt inquiétant.

Vous allez aussi aimer : Tremblements de tempête : un nouveau phénomène géophysique combinant tempête et séisme

« Même si la fréquence ou la taille des ondes (de Rossby) ne changent pas, les extrêmes de chaleur liés deviendront plus sévères, car l’atmosphère dans son ensemble se réchauffe », déclare Kornhuber. « Jusqu’à présent, il ne s’agissait que d’une vulnérabilité sous-explorée du système alimentaire ».

Néanmoins, l’équipe reconnaît que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer comment les projections climatiques futures seraient affectées par cette découverte. Jusqu’à ce que cela soit fait, nous ne connaîtrons donc pas l’impact exact des ondes de Rossby sur le monde de demain.

Source : Nature Climate Change

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.