5. Étudiez comme si vous deviez enseigner

Dans certaines expériences scientifiques, il a été demandé à deux groupes d’élèves différents d’étudier certains passages d’un texte. Les élèves du premier groupe ont été informés qu’ils devraient passer un test alors que l’autre groupe était censé enseigner les concepts étudiés. Dans le second cas, les étapes clés ont été mémorisées plus efficacement. En effet, lorsqu’il est appelé à devoir enseigner, le cerveau encode et organise les informations de manière plus claire et plus cohérente.

6. Exercez-vous de manière suivie et continue

Ce sixième point parait évident, mais il est toujours bon de répéter que la pratique et l’exercice sont souvent la clé du succès. Testez vos connaissances en permanence, même avec des tests qui vous ont l’air « précoces » ou pour lesquels vous ne vous sentez pas tout à fait prêt. Les erreurs vous aideront à vous concentrer sur vos points faibles : cela vous incitera alors à trouver les bonnes réponses et à augmenter l’estime de soi. Tout cela dans l’objectif de se sentir le plus préparé possible au but ultime, qui n’est autre que l’examen.

7. Un petit coin tranquille

Choisissez un endroit calme, propre et bien éclairé, et qui possède tout ce dont vous avez besoin pour travailler. Sans compter le fait que c’est pratique de toujours avoir l’espace et le matériel nécessaire pour étudier, voici une raison scientifique qui devrait vous convaincre à être un peu mieux organisé : lorsque vous allez vous rendre à l’endroit en question, le cerveau va interpréter l’action et le lieu de manière spécifique et comprendra, par un effet de conditionnement automatique (priming) qu’il est venu temps de se concentrer et se consacrer à l’apprentissage.

8. Est-il bon d’écouter de la musique classique pour étudier ? Pas si sûr…

Bien que des études antérieures ont démontré que l’écoute de musique classique d’ambiance peut augmenter la concentration, des recherches récentes montrent cependant que d’avoir un rythme régulier dans les oreilles peut au contraire distraire de l’objectif. Mais il y a également une autre raison indirectement liée (voir le point suivant), pour vous dire d’éviter les écouteurs (dans le cas ou vous utilisez votre smartphone).

9. Laissez votre smartphone tranquille, dans une autre pièce…

Etre connecté en permanence et répondre aux notifications de vos différents chats et réseaux sociaux ne facilitent pas l’apprentissage. Nous le savons bien, mais combien d’entre nous décident de se séparer de leur téléphone lors des révisions ?

La vidéo de AsapSCIENCE (en anglais) :

Source : AsapSCIENCE
Crédit image de titre : AsapSCIENCE/Trust My Science
Préc.2 sur 2Suiv.
(article sur plusieurs pages)

Une réponse

  1. Jarnier

    Le meilleur conseil est de trouver le référence. Pour mieux structurer son apprentissage et le niveau de maîtrise exigé pour chaque partie du programme.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies

La publicité étant notre principale source de revenu (sans elle, nous n'existerions pas), nous utilisons des cookies afin de l'adapter. Ces derniers nous permettent également de faire des analyses statistiques (anonymes) dans le but d'améliorer notre site. Les cookies servent également à conserver vos préférences si vous êtes logués. Ainsi, nous vous garantissons une meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez nos modalités relatives aux cookies.