Dans une ancienne nécropole égyptienne datant de plusieurs milliers d’années, une découverte surprenante a eu lieu : des chats et des scarabées momifiés. En effet, plusieurs dizaines de ces momies félines ont été retrouvées, tout comme une collection rare de scarabées momifiés.

Selon les archéologues, il pourrait y avoir un trésor encore plus rare à découvrir sur ce site. En fouillant le complexe de tombes, ces derniers ont trouvé une porte de mausolée qui reste scellée pour l’instant, suggérant que son contenu est resté intact, et ce, depuis des millénaires.

Les tombes ont été découvertes au bord de l’ancienne pyramide du roi Userkaf à Saqqarah. Au total, il y avait sept tombes, dont quatre remontent à l’Ancien Empire (soit d’environ 2686 à 2181 ans avant notre ère).

La tombe la plus importante date de la cinquième dynastie et appartenait à un homme du nom de Khufu-Imhat, qui était le surveillant des bâtiments du palais royal, a annoncé le ministère des Antiquités égyptiennes.

Les trois autres tombes ont été utilisées bien plus tard, au cours de la période tardive de 664 à 332 ans avant notre ère, pour l’enterrement de chats momifiés. Des dizaines de représentations et de statues de chat dorées ont été découverts, ainsi qu’une statue de bronze de la déesse Bastet, à tête de chat.

Il faut savoir qu’il n’est pas inhabituel de découvrir des chats (et autres animaux momifiés) dans ce genre de site. Selon des estimations, le nombre d’animaux momifiés durant l’Égypte ancienne pourrait atteindre les 70 millions. En général, il s’agit d’animaux sacrés, tels que des ibis, des crocodiles, des chats et des chiens.

decouver sarcophage tombe egypte egyptienne chat scarabee momie

Crédits : Ministère des Antiquités égyptiennes

decouver sarcophage tombe egypte egyptienne chat scarabee momie

Crédits : Ministère des Antiquités égyptiennes

Mais le complexe de tombes de Saqqarah, censé avoir servi la ville de Memphis (qui était alors la capitale), renfermait une rareté : des scarabées momifiés dans des sarcophages spécialement décorés d’images de scarabées. « Le scarabée (momifié) est quelque chose de vraiment unique. C’est vraiment rare », a déclaré Mostafa Waziri, secrétaire général du Conseil suprême des antiquités. « Il y a quelques jours, lorsque nous avons découvert ces cercueils, ils étaient scellés avec des dessins de scarabées. Je n’en avais jamais entendu parler auparavant », a-t-il ajouté.

Vous aimerez également : Selon une étude génétique, les chats auraient navigué avec les Vikings pour conquérir le monde

Le premier sarcophage, sculpté dans du calcaire avec un couvercle voûté, contenait deux grands scarabées, enveloppés de lin et en bon état de conservation. Le second sarcophage, plus petit, avait une décoration plus simple et contenait un certain nombre de scarabées plus petits. Il s’agit des tout premiers scarabées momifiés à avoir été découverts dans la nécropole de Memphis, a annoncé le ministère des Antiquités égyptiennes.

decouver sarcophage tombe egypte egyptienne chat scarabee momie

Crédits : Ministère des Antiquités égyptiennes

Et ce n’est pas tout ! Des sarcophages en bois peint contenant des momies ont également été retrouvés, ainsi que des centaines d’amulettes en faïence dédiées à divers dieux. « Trois vases canopes en albâtre et des outils d’écriture tels que des encriers avec des stylos ont été retrouvés, ainsi que plusieurs papyrus écrits en caractères démotiques et hérétiques, tandis qu’une troisième pile contient des chapitres du Livre des Morts », a expliqué le ministère sur Facebook.

Le ministère égyptien des Antiquités a récemment annoncé qu’un certain nombre de grandes découvertes archéologiques telles que celle-ci, pouvait potentiellement susciter un regain d’intérêt touristique pour le pays.

Selon Khaled El-Enany, ministre des Antiquités, d’autres découvertes sont encore à annoncer avant la fin de l’année. « Il s’agit de la première annonce de trois nouvelles découvertes dans d’autres gouvernorats en Egypte, qui seront annoncées plus tard avant la fin de 2018 », a-t-il déclaré.

De plus, les archéologues prévoient d’ouvrir la mystérieuse tombe scellée dans les prochaines semaines.

Sources : Ministry of Antiquities, Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.