Anonymous revendique le piratage de plusieurs grandes chaînes de télévision russes

anonymous revendique piratage grandes chaines télévision russes
| Pxfuel
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Le fameux « collectif » d’hacktivistes Anonymous continue à faire parler de lui dans le conflit entre la Russie et l’Ukraine. Après de nombreuses actions de piratage sur des sites internet, c’est maintenant à la télévision russe qu’il s’attaque, pour diffuser des messages de paix.

L’information a été diffusée le 7 mars sur un compte Twitter associé au mouvement des Anonymous. Des hacktivistes y affirmaient ainsi avoir piraté plusieurs grandes chaînes de la télévision russe, ainsi que deux services de streaming.

Étaient ainsi cités spécifiquement Wink et Ivi, des services comparables à Netflix, ainsi que les chaînes Russia 24, Channel One et Moscow 24. La chaîne de télévision française Russia Today aurait également été touchée par cette action, selon un autre message.

Le tweet appuie ses propos sur une vidéo, qui filme directement une télévision. Il semble en effet que l’on puisse y voir le programme d’information russe interrompu. Les hacktivistes seraient parvenus à interrompre les diffusions habituelles pour les remplacer par des images de la guerre en Ukraine.

La vidéo se termine par l’affichage d’un message de paix, sur fond noir. « Nous sommes des citoyens ordinaires de la Russie. Nous nous opposons à la guerre sur le territoire de l’Ukraine », peut-on ainsi traduire du message rédigé en russe. « La Russie et les Russes contre la guerre ! Cette guerre a été menée par le régime criminel et autoritaire de Poutine au nom des citoyens russes ordinaires. Russes, opposez-vous au génocide en Ukraine ». Il s’agirait donc d’un appel aux citoyens russes, que le message appelle à se soulever contre le conflit entre la Russie et l’Ukraine.

Un message de paix avant tout, assurent les membres d’Anonymous postant sur ce compte Twitter. Ils ont ainsi exprimé l’inquiétude que leur mouvement puisse être diabolisé par des gouvernements méfiants, et ont tenu à rappeler la philosophie derrière leurs actions.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

À LIRE AUSSI :
Le continent de plastique du Pacifique renfermerait un véritable écosystème

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

« Nous ne voulons que la paix »

« Nous sommes #Anonymous. Nous sommes impliqués dans la plus grande opération d’Anonymous jamais vue. Cela étant dit, nous craignons que certains gouvernements nous considèrent effectivement comme une menace et créent un scénario pour donner une mauvaise image de nous », peut-on ainsi lire sur ce message.

Bien entendu, ces hacktivistes représentent sans doute seulement une partie du mouvement, qui ne constitue pas vraiment un réseau bien défini. Ils ont cependant affirmé fortement un engagement envers la paix et la non-violence. « Nous ne voulons que la paix, pas la guerre. Nous abhorrons la violence. Nous sommes antiguerre. Nous sommes contre la brutalité policière. Nous avons levé les poings en l’air pour nous dresser contre l’agresseur à maintes reprises », expriment-ils ainsi. « Nous ne choisirions jamais de blesser quelqu’un physiquement. Comprenez cela et sachez-le si un gouvernement dit le contraire. Souvenez-vous de nous lorsque divers pouvoirs tourneront leur attention vers nous, car cela arrivera. Nous pouvons changer le monde, en mieux. Cela a toujours été l’idée. Les idées sont à l’épreuve des balles. Signé, #Anonymous ».

Laisser un commentaire