2.2K Partages

L’objet en question s’appelle NGTS-7 et pour les télescopes, il ressemble à une étoile, rien de plus normal. Des chercheurs de l’Université de Warwick, en Angleterre, ont commencé à observer cet objet car il semblait émettre de véritables panaches de lumière. Cependant, ils ont constaté que l’intensité de cette lumière diminuait périodiquement, toutes les 16 heures environ.

Lorsque les astronomes ont effectué un “zoom” sur NGTS-7, ils ont constaté qu’il y avait en réalité deux étoiles de même taille dans ce système, et que seulement l’une d’entre elles perds ainsi sa lumière de manière périodique. Cela suggère fortement que quelque chose de sombre tourne autour de l’étoile.

Les astronomes proposent l’explication suivante : une naine brune orbite en 16.2 heures autour de l’une des deux étoiles du système.

naine brune nasa orbite

Cette illustration de la NASA datant de 2016 représente une autre naine brune, plus éloignée de son étoile hôte. Crédits : NASA

Selon Hugh Osborn, un astronome au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille, en France, et qui n’a pas fait partie de l’équipe de recherche, il est extrêmement impressionnant que les astronomes aient réussi à définir ce qu’était exactement ce signal provenant du système stellaire.

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont appliqué une technique similaire à celle utilisée pour détecter des exoplanètes : mesurant comment la lumière diminue tandis que la naine brune passe entre son étoile hôte et la Terre.

À savoir que la diminution de l’intensité lumineuse démontre le transit d’un objet. « Détecter ce système est probablement la chose la plus facile dans toute cette histoire. Comme l’étoile est si petite et la naine brune relativement grande, le signal de transit est environ 10 fois plus important que celui d’une exoplanète typique. Mais une fois que vous avez détecté le signal de transit, vous devez le comprendre ! Et ça, c’est délicat, car les signaux de transit des naines brunes sont étranges », a expliqué Osborn.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Il est clair que prendre en compte tous ces différents facteurs pour comprendre les observations effectuées est toujours un grand défi pour les astronomes. « Toute détection d’une naine brune est passionnante. Ces objets sont environ une dizaine de fois plus grands que Jupiter ou que les grandes exoplanètes qui sont généralement détectées, mais n’ont pas assez de masse pour briller comme une étoile grâce à la fusion nucléaire », a ajouté Osborn.

En raison de leur grande taille, ces naines brunes pourraient être faciles à repérer devant les étoiles, mais le problème est qu’elles sont relativement rares : moins de 20 naines brunes ont été détectées de la sorte (orbitant autour d’une étoile hôte) et seulement environ 1000 ont été découvertes ailleurs dans la galaxie.

En comparaison, les astronomes ont déjà découvert des milliers d’exoplanètes ! « Le fait que nous en ayons détectées si peu… doit être parce qu’elles sont extrêmement rares et non pas parce que nous ne les avons simplement pas vues », a affirmé Osborn. De plus : « celle-ci est particulièrement étrange en raison de sa proximité avec son étoile hôte », a ajouté Osborn.

Vous aimerez également : Planètes, étoiles et trous noirs; que se passe-t-il quand ces objets entrent en collision ?

Selon les astronomes, la naine brune se serait retrouvée dans une orbite si proche de son étoile hôte en raison de l’influence (gravité) d’autres étoiles se trouvant dans le système stellaire. À présent, la naine brune est parfaitement synchronisée avec son étoile hôte et les deux objets sont en rotation synchrone.

Les chercheurs peuvent affirmer que les deux objets sont synchronisés grâce à la détection d’autres ombres sur la surface de l’étoile, probablement des taches solaires, qui semblent également être en co-rotation sur ce même cycle de 16.2 heures.

Selon les chercheurs, avec le temps, les forces magnétiques de l’étoile hôte devraient ralentir l’orbite de la naine brune, ce qui réduirait encore davantage son orbite et rendrait les transits encore plus réguliers.

Puis, dans un avenir relativement proche (du moins en termes stellaires), l’orbite de la naine brune devrait s’effondrer complètement et cette dernière tombera contre son étoile hôte. La scène résultant de cet effondrement sera absolument spectaculaire pour les astronomes qui auront la chance d’observer l’événement.

Source : arXiv

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

definition galaxie grande structure Une galaxie est une grande structure cosmique composée d'un assemblage d'étoiles, de gaz et de poussières. Il en existe plusieurs types, classés selon leur masse et leur morphologie, formées à différentes... [...]

Lire la suite

2.2K Partages
2.2K Partages
Partager via
Copier le lien