Se termine dans
00 Days
00 Hrs
00 Mins
00 Secs
Expiré
-50% sur l'abonnement Premium !
OK, JE SUPPRIME LES PUBS !

5.8K Partages

Selon un communiqué du département de la santé et des services sociaux du compté d’El Dorado, un résident de Californie a été testé positif à la peste le lundi 17 août 2020, marquant le premier cas humain de la maladie dans l’État en cinq ans. Il s’agit d’un habitant de South Lake Tahoe.

L’individu est décrit comme un « marcheur passionné », et qui peut donc avoir été mordu par une puce infectée pendant qu’il promenait son chien dans la région de Tahoe Keys, ou le long du « Truckee River Corridor », au nord de l’autoroute 50.

« La peste est naturellement présente dans de nombreuses régions de Californie, y compris les zones de plus haute altitude du comté d’El Dorado », a déclaré Nancy Williams, responsable de la santé publique du comté d’El Dorado. « Il est important que les individus prennent des précautions pour eux-mêmes et leurs animaux de compagnie lorsqu’ils sont à l’extérieur, en particulier lorsqu’ils marchent, font de la randonnée et/ou du camping dans des zones où des rongeurs sauvages sont présents. Les cas humains de peste sont extrêmement rares, mais peuvent être très graves », a-t-elle ajouté.

À l’heure actuelle, le patient se rétablit à domicile et sous surveillance de professionnels de la santé. Il faut savoir que la peste est causée par une bactérie appelée Yersinia pestis, et la maladie est très connue pour avoir causé la peste noire en Europe dans les années 1300.

Mais même aujourd’hui, l’infection se produit encore, bien qu’elle soit relativement rare et généralement traitable avec des antibiotiques courants. Selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), aux États-Unis, environ sept cas de peste surviennent chaque année, en moyenne.

Comment la peste infecte-t-elle les humains ?

Selon les CDC, l’humain peut contracter la peste par des piqûres de puces ou par contact avec les tissus ou les fluides corporels d’un animal infecté. Les derniers cas connus de peste en Californie sont survenus en 2015 chez deux visiteurs du parc national de Yosemite.

Vous aimerez également : Seconde épidémie de peste noire ; d’où la bactérie responsable est-elle arrivée et comment a-t-elle évolué ?

Un certain nombre de facteurs peuvent jouer un rôle dans le moment et le lieu de l’apparition des cas de peste, y compris le comportement des personnes ou des rongeurs, ainsi que les conditions météorologiques, car les températures plus chaudes sont favorables à l’activité des puces.

Le type de peste le plus courant aux États-Unis, et en général dans un milieu naturel, est connu sous le nom de peste bubonique, et peut provoquer de la fièvre, des nausées, une faiblesse et des ganglions lymphatiques enflés et douloureux (appelés bubons). Ce type de peste, qui n’est pas contagieux, est généralement causé par une piqûre de puce.

Selon le communiqué, voici comment prévenir les infections pesteuses :

  • Éviter le contact avec les rongeurs sauvages (y compris les rongeurs malades, blessés ou morts).
  • Éloigner les animaux de compagnie des terriers de rongeurs.
  • Garder les animaux en laisse à l’extérieur.
  • Porter des pantalons et appliquer si possible un insectifuge pour réduire l’exposition aux puces.
Source : El Dorado County Department of Health and Human Services

docteur peste plague doctor humain californie homme bubonique noire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5.8K Partages
5.8K Partages
Partager via
Copier le lien