Voici ce que les scientifiques sous-entendent lorsqu’ils suggèrent que l’Univers pourrait être un hologramme

hologramme principe holographique
| Prometheus/20th Century Fox

Voici ce que les scientifiques sous-entendent lorsqu’ils suggèrent que l’Univers pourrait être un hologramme.

Depuis des décennies, les scientifiques étudient la possibilité que notre Univers soit, ou ait été, un hologramme géant, où les lois de la physique ne nécessitent que deux dimensions, bien que tout nous paraisse tridimensionnel.

Cela semble exagéré et impossible, mais si cette hypothèse se révélait être correcte, alors cela répondrait effectivement à de nombreuses questions assez compliquées en physique. Des recherches récentes ont mis en évidence des preuves qui suggèrent que le principe holographique fonctionne tout aussi bien que le modèle standard incluant le Big Bang, pour expliquer l’Univers primitif.

Cette hypothèse a été proposée dans les années 1990. Le principe de l’hologramme est une tentative d’unifier les deux principaux arguments de la physique moderne : la mécanique quantique et la relativité générale.

Comme c’est expliqué dans la vidéo en fin d’article, l’idée est que toute l’information existante concernant un volume d’espace, peut être considérée comme codée sur une limite bidimensionnelle de cette même région. Prenons l’exemple d’un trou noir : certains physiciens pensent que l’information de tout ce qui se fait « happer » par un trou noir, est en fait conservée (ou encodé) sur sa limite, l’horizon des événements. Si nous appliquons ce principe au reste de l’Univers, toutes les informations qui font que toute chose existe, seraient encodées sur une frontière bidimensionnelle, exprimées en trois dimensions.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Bien que cette hypothèse soit extrêmement difficile à prouver, plus de 10’000 articles ont été publiés sur cette théorie au cours des 20 dernières années. Une étude réalisée plus tôt cette année, basée sur des analyses du fond diffus cosmologique, a même prétendu avoir identifié ce qui pourrait être la première observation directe pouvant prouver que l’Univers était autrefois un hologramme.

À LIRE AUSSI :
Un essaim d’étoiles filantes à ne pas manquer ce jeudi matin !

La vidéo ci-dessous, proposée par Life Noggin, vous explique le principe holographique plus en détails, et c’est pour le moins intéressant.

VIDÉO (anglais) : Quelles sont les chances que notre Univers soit en réalité, un hologramme ?

Laisser un commentaire
trou noir supermassif Un trou noir est un objet compact au champ gravitationnel si intense qu'aucune matière ni aucun rayonnement ne peut s'en échapper. Puisque ces astres n'émettent aucune lumière, ils ne peuvent être... [...]

Lire la suite