Lors d’une performance musicale, les musiciens doivent communiquer de manière non verbale pour se coordonner et arriver ainsi à créer une émotion harmonieuse. Une équipe de chercheurs de l’Université McMaster (Ontario, Canada) a découvert une nouvelle technique permettant d’examiner comment les musiciens se coordonnent intuitivement les uns avec les autres lors d’une performance, en prédisant en silence comment chacun exprimera sa musique.

Les résultats, publiés dans la revue Scientific Reports, fournissent de nouvelles informations sur la manière dont les musiciens synchronisent leurs mouvements de manière à jouer exactement dans les temps, et en une seule unité.

« Jouer de la musique avec un groupe est quelque chose d’extrêmement complexe », explique Laurel Trainor, auteure principale de l’étude et directrice du LIVELab de l’Université McMaster, où les recherches ont été effectuées.

« Comment les musiciens se coordonnent-ils pour interpréter une musique expressive avec des changements de tempo et de dynamique ? Pour ce faire, vous devez prédire ce que vos collègues musiciens feront ensuite, de manière à pouvoir planifier les mouvements moteurs, dans le but d’exprimer les mêmes émotions de manière coordonnée. Si vous attendez simplement d’entendre ce que vos collègues musiciens feront, c’est déjà trop tard », continue-t-elle.

Vous aimerez également : Ces nanomembranes permettent à votre peau d’écouter et d’enregistrer de la musique

Pour cette étude, les chercheurs se sont tournés vers le groupe de musique nommé Gryphon Trio. Pour l’expérience, chaque interprète était équipé de marqueurs de capture de mouvement permettant de suivre avec précision leurs mouvements, tandis que les musiciens jouaient des extraits musicaux joyeux ou tristes, une fois avec une certaine expression musicale, et une fois sans.

Puis, à l’aide de techniques mathématiques, les chercheurs ont mesuré à quel point les mouvements de chaque musicien prédisait les mouvements des autres.

Ci-dessous, une vidéo montrant le système de capture utilisé pour mesurer les mouvements des interprètes :

Qu’ils représentent la joie ou la tristesse, les musiciens prédisent davantage les mouvements des autres lorsqu’ils jouent de manière expressive, par rapport à quand ils jouent sans aucune émotion.

« Notre travail montre que nous pouvons mesurer la communication des émotions entre les musiciens en analysant leurs mouvements en détail, et que réaliser une expression d’émotion commune en tant que groupe nécessite beaucoup de communication », a déclaré Andrew Chang, l’auteur principal de l’étude.

À présent, l’équipe de recherche est également en train de tester cette technique dans un domaine bien différent : l’attraction romantique. De plus, les chercheurs de l’étude suggèrent que cette nouvelle technique peut être appliquée à bien d’autres branches, telles que la communication non-verbale entre des patients et leur famille ou aide-soignants, par exemple.

Sources : Scientific ReportsPhysorg
Crédits vidéo : LIVELab, Université McMaster

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.