Un concours pour gagner une place à bord du Crew Dragon de SpaceX !

concours crew dragon
| NASA/SpaceX

SpaceX prévoit pour cette fin d’année le tout premier vol spatial civil. Parmi les quatre chanceux passagers se trouve Jared Isaacman, fondateur de la société Shift4 Payments, spécialisée dans les solutions de paiement sécurisées. Ce milliardaire de 37 ans a en réalité « loué » le Crew Dragon auprès de SpaceX, puis a décidé de mettre en jeu les trois autres sièges disponibles pour ce voyage exceptionnel. L’objectif ? Collecter des fonds pour la recherche sur le cancer infantile.

Le lancement est prévu pour le mois d’octobre et ce voyage en orbite autour de la Terre devrait durer deux à quatre jours. Le Crew Dragon sera lancé par une fusée Falcon 9, depuis le centre spatial Kennedy, en Floride. Les touristes spatiaux effectueront une orbite toutes les 90 minutes ; au retour, la capsule devrait amerrir au large des côtes de la Floride.

Il s’agira du tout premier vol civil, autrement dit, aucun des passagers ne sera un astronaute professionnel, ni ne disposera d’une quelconque compétence en la matière. Passionné d’espace depuis toujours, Jared Isaacman se réjouit du voyage et propose à trois personnes du grand public de l’accompagner au cours de ce périple. Les candidatures peuvent d’ores et déjà être déposées via un site web dédié ; ne vous précipitez pas pour autant, le concours est réservé aux États-Unis !

L’espace, nouvelle destination touristique ?

Cette mission spatiale inédite, baptisée Inspiration4, est destinée à soutenir la recherche médicale ; les profits seront reversés à l’hôpital pédiatrique St. Jude de Memphis, qui développe des remèdes contre les cancers infantiles, et d’autres maladies. « Si vous voulez accomplir toutes ces grandes choses dans l’espace, tous ces progrès, alors vous avez l’obligation de faire un bien considérable ici sur Terre, comme vous assurer de vaincre le cancer infantile au passage », a déclaré Jared Isaacman. Le milliardaire s’est lui-même engagé à donner 100 millions de dollars de sa fortune personnelle à l’établissement.

À LIRE AUSSI :
La Chine dévoile un prototype très similaire au Starship de SpaceX

L’un des sièges disponibles a d’ores et déjà été attribué à un employé de l’hôpital. Il s’agit d’un travailleur de la santé de première ligne à l’hôpital, « un ancien survivant du cancer, qui a été traité à St. Jude et qui est devenu employé là-bas », a précisé Isaacman. Le nom de cet employé n’a pas encore été communiqué. Le siège « de la générosité » sera attribué par tirage au sort, dans le cadre d’une collecte de fonds qui pourrait réunir au total près de 200 millions de dollars pour l’hôpital. À noter qu’un don à la fondation St Jude n’est pas forcément nécessaire pour participer, mais multiplie les chances de gagner : un don de 10$ correspond à 100 « tickets » de cette tombola un peu particulière ; des dons plus importants donnent droit à encore plus de tickets et à des goodies à l’effigie de la mission.

Le siège « de la prospérité » peut, quant à lui, être obtenu en partageant son histoire personnelle d’entrepreneuriat sur la plateforme mise en place. Il sera attribué à « un entrepreneur méritant utilisant la nouvelle plateforme de commerce électronique Shift4Shop », selon le communiqué officiel. Les noms des deux heureux gagnants seront dévoilés dans quelques semaines. À noter que pour valider leur participation, les personnes retenues devront mesurer moins de 6 pieds 6 pouces (soit 1,98 mètre environ), peser moins de 250 livres (113 kg) et réussir quelques tests physiques et psychologiques.

SpaceX offrira une petite formation d’astronaute à tous les participants, bien que le PDG de la société, Elon Musk, ait laissé entendre que le lancement ne serait pas trop difficile à supporter. « Si vous pouvez faire un tour intense de montagnes russes, vous devriez être capable de voler sur Dragon », a-t-il déclaré. Cette formation accélérée devrait permettre aux passagers de se familiariser avec les combinaisons spatiales, d’apprendre à se déplacer en apesanteur et gérer certaines situations d’urgence. Isaacman devrait quant à lui être formé au maniement du vaisseau, dont il sera le commandant sur cette mission.

Un séjour « de luxe » à bord de l’ISS

Le vaisseau Crew Dragon a été principalement conçu pour effectuer les allers et retours vers la Station spatiale internationale. En mai 2020, les astronautes Robert L. Behnken et Douglas G. Hurley, ont inauguré avec succès le premier voyage avec passagers ; puis, un second vol réalisé au mois de novembre a transporté sans encombre quatre autres astronautes sur l’ISS. Un troisième équipage, dont fera partie Thomas Pesquet, doit embarquer au mois d’avril.

À LIRE AUSSI :
Programme Artemis : la NASA choisit SpaceX pour ramener des astronautes sur la Lune
équipage Axiom Space ISS
Les membres de l’équipage d’Axiom (de gauche à droite) : Eytan Stibbe, Michael Lopez-Alegria, Mark Pathy et Larry Connor. © Axiom Space

Le concours lancé par Isaacman fait suite à l’annonce des quatre personnes qui composeront l’équipage d’Axiom Space, lors d’une autre mission privée à destination de l’ISS. La société construit elle aussi un module commercial et vise, à terme, à exploiter ses propres avant-postes commerciaux en orbite. Larry Connor, Mark Pathy et Eytan Stibbe, trois riches hommes d’affaires, ont chacun payé 55 millions de dollars pour passer huit jours à bord de la station ; ils seront accompagnés de Michael López-Alegría, un vice-président d’Axiom et ancien astronaute de la NASA. Le séjour devrait avoir lieu en janvier 2022.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Nous sommes bel et bien entrés dans une nouvelle ère en matière de vols spatiaux, l’ère du tourisme spatial, où quiconque dispose de la fortune adéquate peut s’offrir un tour de fusée. Le projet Inspiration4 n’est d’ailleurs pas la première incursion de SpaceX dans le secteur du tourisme spatial : en septembre 2018, la société avait déjà annoncé pour 2023 un vol touristique à bord du Starship, autour de la Lune, dont le premier client est le collectionneur d’art contemporain Yusaku Maezawa.

Par ailleurs, entre 2000 et 2009, quelques riches civils se sont déjà rendus à bord de l’ISS, via la société Space Adventures, qui propose des places au sein de capsules Soyouz en compagnie d’astronautes professionnels. En 2019, alors qu’elle y était auparavant opposée, la NASA a amorcé une nouvelle stratégie, visant à développer cette exploitation commerciale de l’ISS : elle facture désormais 35’000 dollars par nuit aux visiteurs privés, afin de couvrir le coût des équipements et des ressources à bord (eau, air, nourriture, communications).

À LIRE AUSSI :
Les États-Unis prévoient de mettre en orbite une fusée à propulsion nucléaire d'ici 2025

Les sommes extravagantes investies dans ces voyages de loisir hors du commun suscitent l’incompréhension de la plupart des gens, qui y voient un gaspillage de ressources financières qui auraient pu être investies dans d’autres secteurs, tels que la recherche médicale. Mais les personnes concernées rétorquent qu’elles contribuent déjà énormément à plusieurs œuvres caritatives. Elon Musk a également déclaré que des voyages coûteux comme ceux-ci étaient nécessaires pour réduire les coûts des futurs voyageurs de l’espace. « Il s’agit d’une étape importante vers l’accès à l’espace pour tous », a-t-il déclaré.

Source : Inspiration4

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.