Soutenez le journalisme scientifique indépendant ! [et supprimez la pub]
[-20% avec le code 0pub20pourcent]
JE M'ABONNE

La COVID-19 tue désormais plus d’un Américain chaque minute… Et ça ne cesse d’augmenter

| Andrew Caballero-Reynolds/AFP/Getty Images

Alors que la pandémie de COVID-19 effraie encore le monde entier, certains pays semblent vivre un véritable cauchemar. C’est le cas des États-Unis, qui détient désormais tous les records, que ce soit pour le nombre d’infections journalières ou pour le nombre de morts. Le nombre de familles pleurant la mort d’un être cher des suites de la COVID-19 ne cesse d’augmenter à un rythme dévastateur.

Depuis le premier décès le 6 février 2020, plus de 300’000 personnes aux États-Unis sont mortes du coronavirus. Cela représente une moyenne de plus de 961 décès par jour. Mais cette période des fêtes (dont Thanksgiving) a été particulièrement brutale (et risque de l’être d’autant plus), avec plus de 50’000 décès au cours du dernier mois seulement, selon l’Université Johns Hopkins.

La semaine dernière aux États-Unis, chaque jour et en moyenne, 2403 personnes sont mortes des suites de la COVID-19. Cela équivaut à un décès toutes les 40 secondes… « Toute mort due à la COVID est une terrible tragédie », a déclaré lundi à CNN le secrétaire d’État à la santé et aux services sociaux, Alex Azar.

Et les effets vont au-delà des familles directement touchées par le coronavirus. « J’ai perdu mon père en avril. Je n’ai pas pu le voir pendant un mois et demi avant. J’ai fait l’expérience de la douleur des personnes qui ne peuvent pas être avec leurs proches (dans une telle situation) », a déclaré Azar. « La douleur et l’angoisse de notre système de santé dans notre pays sont réelles ».

graphique infections covid usa
Évolution du nombre de cas aux États-Unis, au 15 décembre 2020. © CSSE/Johns Hopkins University

Les médecins déclarent que le nombre de morts va continuer à s’accélérer cet hiver, alors que les hospitalisations Covid-19 atteignent des niveaux sans précédent et insoutenables. Dimanche, un nombre record de 109’331 personnes ont été hospitalisées, selon le projet de suivi « Covid Tracking Project ».

À LIRE AUSSI :
COVID : Un défaut d’approvisionnement en oxygène provoque le décès de plusieurs patients en Égypte
graphique infections covid france
La situation semble s’être calmée en France par rapport à octobre, mais un pic est à prévoir peu de temps après les fêtes. © CSSE/Johns Hopkins University

Et bien qu’une vaccination généralisée se profile à l’horizon, il faudra au moins plusieurs mois avant que la majorité de la population puisse se faire vacciner. En attendant, tout le monde devrait faire des efforts pour limiter le nombre d’infections, surtout durant cette période critique. Et cela est valable partout dans le monde. Portez un masque chaque fois que vous êtes en présence d’une personne qui n’habite pas avec vous (même si elle se trouve dans votre propre logement).

Selon l’Institut de mesure et d’évaluation de la santé de l’Université de Washington, si 95% des Américains portaient systématiquement un masque, cela pourrait permettre de sauver environ 56’000 vies d’ici le 1er avril. En France, le chiffre ne serait pas si élevé certes, mais le nombre de personnes que l’on peut encore sauver en appliquant des mesures strictes est probablement lui aussi à cinq chiffres.

Laisser un commentaire
Plus d'articles
astronomes detectent signal radio provenance exoplanete tau-bootes-b
Des astronomes détectent un potentiel signal radio en provenance d’une exoplanète