COVID : les israéliens vaccinés pourront reprendre une vie normale grâce au « laissez-passer vert »

covid israeliens vaccines vie normale laissez passer vert
| Corinna Kern/Reuters
Écoutez la version audio de l'article en vous abonnant !

Au cours des dernières semaines, la campagne de vaccination massive menée en Israël a permis de considérablement faire diminuer le nombre de cas d’infection et d’hospitalisation quotidiens. Et dans les prochains jours, le pays souhaite passer à l’étape supérieure en créant un « laissez-passer vert ». Ce document, remis aux personnes vaccinées, permettra à celles-ci de reprendre certaines activités comme les concerts, de se rendre dans les salles de sports et même dans les restaurants. 

Israël se prépare à être divisé en deux à partir de la semaine prochaine, le gouvernement créant une nouvelle catégorie sociale privilégiée : les vaccinés. Près de 50% de la population qui a choisi de se faire vacciner contre la COVID recevra un « laissez-passer vert » une semaine après leur deuxième injection, de même que les personnes présumées immunisées après avoir contracté la maladie.

À partir de dimanche, le pass donnera accès aux salles de sport, aux hôtels, aux piscines, aux concerts et aux lieux de culte. Les restaurants et bars seront inclus à partir de début mars. Pour le reste, y compris les enfants de moins de 16 ans qui ne sont pas éligibles aux vaccins contre le coronavirus, de nombreuses activités fermées pendant la crise resteront interdites, même si certaines seront disponibles si un test négatif est fourni à l’entrée.

« Voici à quoi ressemblera la première étape du retour à une vie presque normale », a déclaré cette semaine le ministre de la Santé, Yuli Edelstein. Le pass est lancé sur une application mobile que les entreprises doivent scanner à l’entrée, et de nombreux Israéliens sont ravis.

À LIRE AUSSI :
COVID : dans combien de temps la vaccination permettra-t-elle un retour à la normale ?

Laissez-passer vert : des modalités encore floues

La campagne de vaccination record d’Israël a été saluée par d’autres gouvernements qui y voient un exemple de ce qui nous attend. Les données initiales indiquent que les vaccinations sont extrêmement efficaces pour réduire les infections et les admissions à l’hôpital dans le pays de 9 millions d’habitants. La politique de laissez-passer vert est la prochaine étape, même si elle n’a pas été testée.

La manière dont Israël mettra en œuvre correctement le programme reste à voir. Trois confinements ont vu des violations souvent flagrantes des règles, avec de nombreux gérants de cafés et propriétaires de magasins frustrés qui ont ouvert malgré les interdictions. Ces mêmes entreprises se verront confier la tâche de faire respecter les entrées ou les sorties.

evolution nombre cas vaccination israel
Évolution du nombre de cas d’infection confirmés (haut) et d’hospitalisations (bas) en Israël suite à la campagne de vaccination de masse. © N. Desai/Science ; (DATA) MACCABI RESEARCH AND INNOVATION CENTER

Le ministère de la Santé craint également que les documents de vaccination ne soient falsifiés et a averti que toute personne surprise avec un faux certificat pourrait être condamnée à une amende de 1150 euros. Pendant ce temps, avec des informations limitées sur la façon dont les personnes vaccinées pourraient encore transmettre la maladie, il reste des inquiétudes quant à la façon dont cette décision pourrait conduire à plus de contagion.

Relancer les vaccinations et les départs en vacances

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !

J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Alors que le laissez-passer vert est une méthode provisoire pour relancer l’économie, il sert un autre objectif dans un pays où tous les plus de 16 ans peuvent se faire vacciner gratuitement — persuader les personnes qui ont tardé jusqu’à présent de se faire vacciner. Les taux de vaccination quotidiens avaient chuté ce mois-ci, mais ont recommencé à s’accélérer cette semaine lorsque les détails du nouveau laissez-passer ont été publiés.

À LIRE AUSSI :
COVID : les œstrogènes protègent les femmes contre les symptômes les plus graves

Israël a fait des plans provisoires pour le laissez-passer vert afin de permettre à terme aux personnes vaccinées de partir en vacances sans s’isoler. Le pays a signé des accords avec la Grèce et Chypre pour un essai au printemps. Cependant, la façon dont cela fonctionnera est toujours en discussion. Le certificat de vaccination a été rebaptisé « laissez-passer vert » cette semaine, plutôt que «passeport vert», ce qui aurait pu suggérer qu’il était déjà utile pour les voyages internationaux.

Les privilèges de vaccination ont été envisagés dans plusieurs pays, mais l’idée a souvent suscité une réaction violente de la part des militants pour la protection de la vie privée et des groupes de défense des droits. Le conseil d’éthique allemand, un organe indépendant qui conseille le gouvernement dans ce pays, a recommandé qu’aucune condition spéciale ne soit accordée aux personnes vaccinées.

Laisser un commentaire