Cuisinier des repas à la maison réduit considérablement l’exposition aux perturbateurs endocriniens

pfas aliments
| Pactiv

Non seulement cuisiner chez soi permet le plus souvent de s’assurer de la provenance des aliments utilisés, mais en outre, cela assure que le repas ne subit pas toutes les étapes de transformation des processus alimentaires utilisés dans le domaine des repas à emporter. Mais, cela permet surtout de considérablement réduire l’exposition de l’organisme aux substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées, présentes dans les emballages et reconnues par l’OMS comme d’importants perturbateurs endocriniens, pouvant augmenter le risque de cancer, provoquer des insuffisances thyroïdiennes ou encore des immunodépressions, selon une nouvelle étude.

Un repas cuisiné à la maison présente de nombreux avantages, notamment des ingrédients plus sains et moins d’aliments transformés. Mais il y a une autre raison d’éviter de manger tout le temps des repas à l’emporter ou en livraison. Préparer ses repas à la maison réduit l’exposition aux PFAS (substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées) nocifs que l’on trouve couramment dans les emballages de nourriture à emporter et de restauration rapide, selon une nouvelle étude réalisée par des chercheurs du Silent Spring Institute.

Dans une étude publiée dans la revue Environmental Health Perspectives, les chercheurs ont analysé les données de 10’106 participants à l’enquête nationale sur la santé et la nutrition (NHANES), un programme des centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) qui suit les tendances en matière de santé et de nutrition aux États-Unis.

Article Premium


L'article complet est uniquement accessible aux abonnés premium. Abonnez-vous pour seulement 0.9 € le premier mois !  

Éliminez toutes les pubs du site et profitez de contenu exclusif tout en continuant de nous soutenir !


J'EN PROFITE
Code promo : New90cent
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous pour accéder à l'article :
Souscrire | Mot de passe oublié ?

Laisser un commentaire