L’Égypte est un pays rempli de mystères et de mythes. Les multiples découvertes qui y ont été faites poussent les archéologues à continuer de chercher les merveilles enterrées sous son sol sablonneux. Il y a quelques jours, des chercheurs ont découvert un mystérieux sarcophage de granit noir à l’origine inconnue. 

En Égypte, les sites de fouilles archéologiques regorgent de secrets qui ne demandent qu’à être découverts. En voici un nouvel exemple : un énorme sarcophage en granit noir a été découvert sur un site de fouille dans la ville d’Alexandrie située sur la côte nord de l’Égypte.

Les dimensions impressionnantes de ce sarcophage en font une découverte extraordinaire. En effet, celui-ci mesure 185 cm de haut, 265 cm de long et 165 cm de large. Il s’agit donc du plus gros sarcophage jamais découvert à ce jour.

Dans le même tombeau, les archéologues ont également découvert une imposante tête sculptée en albâtre. Les experts suggèrent que celle-ci représente la personne enterrée dans le sarcophage, bien que cela n’ait pas encore été confirmé. C’est une découverte fascinante pour les archéologues. Ayman Ashmawy, représentant du Ministère Égyptien des Antiquités, explique que la couche de mortier entre le couvercle du cercueil et le corps est restée intacte. Indiquant que celui-ci n’a pas été ouvert depuis qu’il a été sellé il y a 2000 ans.

tete albatre sculpture sarcophage egypte

Une imposante tête sculptée en albâtre a été retrouvée dans la tombe, aux côtés du sarcophage. Selon les experts, il pourrait s’agir d’une représentation de la personne gisant dans le sarcophage. Crédits : Egypt Ministry of Antiquities

Découvrir de telles pièces dans des conditions de conservation aussi bonnes est extrêmement rare. En effet, les anciens tombeaux égyptiens ont souvent été pillés et endommagés au cours des siècles. C’est pourquoi les archéologues ne trouvent que très rarement des tombeaux encore intacts à l’image de cette découverte. Ce site archéologique remonte à la période Ptolémaïque et est daté entre 305 et 30 avant J-C. Le sarcophage a été trouvé à 5 mètres de profondeur.

À l’origine, ce dernier a été mis à jour alors que le site était en cours de nettoyage dans le but d’y construire de nouveaux bâtiments. Désormais, le tombeau est sous haute surveillance, et des experts s’attèlent à découvrir l’identité de la personne gisant dans cet incroyable sarcophage.

Comme le rapporte l’archéologue Jason Daley au Smithsonian, Alexandrie a toujours été au cours des siècles une ville en ébullition permanente, avec une population très dense.

Ainsi, découvrir de telles reliques est un événement peu commun car les rares qui ont réussi à perdurer sont dorénavant difficiles d’accès. Les archéologues ne disposent encore que de très peu d’informations concernant cette étonnante découverte, et la prochaine étape clé est l’identification du mort. Un sarcophage aussi imposant pourrait d’ores et déjà indiquer qu’il s’agissait d’un individu de haut rang.

site sarcophage egypte granit noir

Trouvé à 5 mètres de profondeur, ce mystérieux sarcophage en granit noir renferme un individu à l’identité toujours inconnue des archéologues. Crédits : Egypt Ministry of Antiquities

Cette année, un grand nombre de découvertes archéologiques incroyables ont été faites en Égypte. En février, des archéologues ont trouvé un réseau caché de tombeaux au sud de la ville du Caire (Gouvernorat de Mynia) qui – tout comme le sarcophage de granit – est resté enfoui sans avoir été pillé en plus de 2000 ans d’existence. Les experts estiment que cela leur prendra environ 5 années pour examiner le site dans les moindres détails.

Un temple Gréco-romain a aussi été découvert au mois d’avril. Celui-ci promet de révéler des informations sur l’Oasis de Siwa, une des plus anciennes colonies à s’être établies en Égypte ; et notamment concernant la manière dont la domination étrangère a affecté le pays entre 200-300 av. J.-C.

Chaque nouvelle découverte permet de reconstituer l’histoire de ces peuples avec un peu plus de détails sur la manière dont ils vivaient ou travaillaient. Toujours est-il que ce mystérieux sarcophage est loin d’avoir livré tous ses secrets.

Source : SmithSonian Mag

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.