Est-il possible de cuire un poulet en le frappant ?

est il possible faire cuire poulet en frappant
| Louis Weisz

L’énergie peut prendre différentes formes et être convertie d’une forme en une autre via certains mécanismes, comme le rappelle le fameux adage d’Antoine Lavoisier. C’est donc tout naturellement que le Youtuber Louis Weisz (ingénieur spécialisé dans la mise en place de protocoles expérimentaux destinés à tester divers phénomènes) s’est demandé si la conversion de l’énergie cinétique en énergie thermique permettait de cuire un poulet. En d’autres termes, frapper un poulet suffisamment vite et longtemps peut-il remplacer une poêle ou un four ?

Vous êtes-vous déjà demandé si vous pouviez cuire un poulet uniquement à partir de la chaleur générée en le giflant ? C’est la question que s’est posée le YouTuber Louis Weisz, et le verdict est : oui, cela est possible. Comme l’on peut le voir dans la vidéo, l’effort a demandé beaucoup de travail — deux mois au total — de la mise en place du protocole de test à la construction d’un gifleur de poulet ultrarapide (et personnalisable) pour faire cuire l’animal.

À la fin de l’expérience, Weisz obtient un poulet cuit. Les deux paramètres clés étaient de conserver la vitesse des gifles et la force de frappe pour chauffer la viande sans la désintégrer et de limiter la perte de chaleur — et comme le montre la vidéo, les deux conditions ont été réspectées. La physique appuyant le phénomène est relativement simple.

Il est possible qu’une publication Reddit de 2019 ait été l’inspiration de la vidéo, car elle posait à l’origine la question de savoir si l’énergie cinétique convertie (mouvement) en énergie thermique (chaleur) pouvait cuire un poulet.

À LIRE AUSSI :
La théorie des cordes résout le mystère du comportement des photons autour d'un trou noir

Gifler suffisamment vite et longtemps : la clé de la cuisson

Parmi ceux qui ont répondu à cette question initiale, il y avait un étudiant en physique qui a suggéré qu’une seule gifle suffirait ; si cette gifle avait une vitesse de 1666 mètres par seconde ou 6000 km/h. Possible alors, mais pas exactement viable — et d’autres solutions sont parvenues à la même conclusion. Ce n’est qu’avec beaucoup d’aide mécanique et une structure de maintien spécialement configurée que Louis Weisz a pu faire cuire son poulet.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

En utilisant un conseil de Modernist Cuisine, Weisz a compris que garder le poulet à environ 55-60 degrés Celsius, pendant au moins une heure, suffirait à le cuire ; ou au moins à tuer la même quantité de bactéries qu’avec une cuisson à une température plus élevée sur une période plus courte.

Après plusieurs tentatives infructueuses — principalement du côté mécanique —, Weisz a finalement réussi. Dans les calculs finaux, il faut un minimum de 135 000 gifles sur pas moins de 8 heures pour cuire un poulet, en utilisant environ 7500 wattheures d’énergie (deux ou trois fois plus que ce dont votre four aurait besoin pour le même travail). Weisz a même pu cuire un steak en utilisant la même méthode.

Laisser un commentaire