Soutenez le journalisme scientifique indépendant ! [+ supprimez la pub] [-20% avec le code 0pub20pourcent]
JE M'ABONNE

Les enfants buvant du lait entier auraient moins de risques d’être en surpoids ou obèses que ceux consommant du lait à faible teneur en matières grasses

lait
| Couleur/Pixabay

Une étude analysant près de 21’000 enfants au total, suggère que ceux qui boivent du lait de vache entier seraient moins susceptibles d’être en surpoids ou obèses, par rapport aux enfants qui consomment du lait réduit en matières grasses.

Une revue systématique ainsi qu’une méta-analyse, menées par le St. Michael’s Hospital of Unity Health Toronto, ont révélé que les enfants qui buvaient du lait entier avaient 40% moins de risques d’être en surpoids, ou obèses, par rapport aux enfants qui consommaient du lait écrémé (réduit en graisses).

La recherche a analysé 28 études, provenant de sept pays, qui ont exploré la relation entre les enfants buvant du lait de vache et le risque d’embonpoint, voire d’obésité. Aucune des études (portant sur un total de près de 21’000 enfants âgés de 1 à 18 ans), n’a montré que les enfants qui buvaient du lait à faible teneur en matières grasses avaient un risque plus faible d’être en surpoids ou obèses. Dix-huit des 28 études ont suggéré que les enfants qui buvaient du lait entier étaient moins susceptibles d’être en surpoids ou obèses.

« La majorité des enfants au Canada et aux États-Unis consomment du lait de vache quotidiennement, et c’est un important contributeur de graisses alimentaires », a déclaré le Dr Jonathon Maguire, auteur principal de l’étude et pédiatre au St. Michael’s. Hospital. « Dans notre analyse, les enfants suivant la recommandation actuelle de passer au lait à faible teneur en matières grasses à l’âge de deux ans ne sont pas plus maigres que ceux qui consomment du lait entier », a ajouté Maguire.

Vous aimerez également : Depuis quand l’Homme consomme-t-il du lait animal ?

À LIRE AUSSI :
Le mode de vie d’une mère conditionne la santé cardiaque future de ses enfants

Maguire, qui est également scientifiques au MAP Center for Urban Health Solutions, espère établir les effets de la consommation du lait entier et son implication exacte sur le risque d’obésité, dans une prochaine étude.

« Toutes les études que nous avons examinées étaient basées sur des observations, ce qui signifie que nous ne pouvons pas être certains que le lait entier a causé une réduction du risque de surpoids ou d’obésité. Le lait entier peut avoir été lié à d’autres facteurs qui ont réduit le risque de surpoids ou d’obésité », a déclaré Maguire. « Un essai contrôlé randomisé aiderait à établir la cause et l’effet, mais aucun n’a été trouvé dans la littérature jusqu’à présent », a-t-il ajouté.

Source : American Journal of Clinical Nutrition

Plus d'articles
port du masque discours contradictoire OMS couv
Port du masque : pourquoi l’OMS a-t-elle tenu un discours contradictoire ?